Masochisme ordinaire.


Ma vie d'associale / jeudi, mars 13th, 2014

IMG_6850On est tous un peu masochistes il faut se l’avouer. Lequel parmi vous n’a jamais gratté la croûte à s’en refaire saigner par exemple ?

Si, c’est un exemple.

Moi aujourd’hui je voulais vous parler d’un de ces petits travers qui me ronge. Un piège dans lequel je tombe systématiquement alors que je sais pertinemment que ça va me faire plus de mal que de bien : Lire les commentaires des internautes sur les faits divers du Parisien !!!

Vous n’êtes pas sans ignorer que je n’ai pas la télé, mais ce que vous ne savez sans doute pas c’est que je n’écoute pas non plus la radio (je Fatalise 80% du temps et pour le reste j’ai mes playlist Deezer qui déchirent). Donc, forcément je ne suis pas au courant de l’actualité si celle-ci ne fait pas le buzz sur twitter ou FB.

Alors de temps en temps, quand j’ai envie de cesser mon hibernation et de savoir qui est mort dernièrement, ah bien je me cale sur le Parisien en ligne. Et là, c’est le drame !

En dessous de chaque article, les internautes peuvent se connecter et laisser des commentaires sur l’actualité dont il est question… Je lutte contre mon voyeurisme primaire, je vous jure que j’essaye de ne pas scroller jusque là, mais quand je lis l’article en entier, bien souvent le premier commentaire n’est pas si loin (juste après la pub pour un crédit immobilier sur 35 ans et la dernière histoire de cul d’une star) et je vois, je perçois un mot du coin de l’œil, et puis j’en veux plus, et finalement je me laisse faire, et je lis le commentaire suivant, puis l’autre qui n’est pas d’accord, puis celui qui a commencé les hostilités, et à chaque fois j’en arrive toujours au même point : je suis navrée… Toujours…

Parce qu’il faut le voir pour le croire, mais les différents commentaires postés là-bas relèvent plus d’une vitrine d’obscénités aberrantes que de simples commentaires. Le ton y est simple et stupide, cruel et violent, dénué de toutes nuances sous couvert d’un anonymat carnavalesque. Et pour couronner le tout,  ils s’engueulent ! Sur n’importe quel sujet !!!!

Exemple choisis à propos de la disparition d’un Boeing au large du Vietnam :

531abec6ca283 08/03/2014 – 07h55 Je suis a phuket et je prends un avion pour la Malaisie avec ma famille , je peux vous dire que ça fait froid au dos , je garde ça pour moi je dirai pas a mes enfants , que Allah nous protège
bonanza732 08/03/2014 – 09h51 En réponse @531abec6ca283. Je jour où vous comprendrez que les entités déiques que vous sollicitez ne sont que des illusions, des délires et la résultante de fantasmes collectifs et surtout qu’ils n’ont absolument rien à voir avec tout ce qui passe dans le monde réel, tel que les catastrophes naturelles ou les accidents (ou actes de malveillance) vous aurez compris quelque chose d’important.
tortugga 08/03/2014 – 10h39 @Bonanza732 Bravo ! Je n’aurais pas dit mieux ! J’ajoute : nous sommes au XXIe siècle, tout de même !

Exemples choisis à propos d’un accident de ski ayant causé la mort :

Ténia 07/03/2014 – 10h23 c’etait une piste bleue, pourtant ! cet ado a causé la mort d’un enfant parcequ’il en avait rien a faire des gens autour de lui, il foncait comme un dingue et ne pensait qu’à son petit plaisir ! des gens comme ca il y en a de plus en plus, il serait temps de mieux surveiller les pistes ! pour moi la montagne c’est fini, trop cher et surtout, bcp trop de monde , parfois on se croirait aux puces de clignancourt !
crayonner 07/03/2014 – 10h58 En réponse @Ténia. Non mais de quel droit vous jugez cet ado comme ca? Pour qui vous prennez-vous? nous n’étiez pas sur les lieux alors nous n’avez pas parler sans connaitre. C’est vrai que c’est honteux de vouloir prendre du plaisir en skiant…Vous dites que vous n’allez pas au ski donc vous ne pouvez pas savoir si les pistes sont bien surveillées. De plus, la comparaison aux puces est juste denuée de toute intelligence. Vraiment taisez-vous vos propos sont honteux. vous ne méritez que le mépris.
sartrou78 07/03/2014 – 11h47 En réponse @crayonner. Comme beaucoup de skieurs vous êtes contre les réglementations excitantes ou à venir…..Vive la liberté
crayonner 07/03/2014 – 12h18 En réponse @sartrou78. Ah bon? vous savez ce que je veux et ce que je ne veux pas? quel médium!! vous aussi vous pouvez vous taire.

A chaque fois c’est pareil, je me rends malade à chaque lecture, j’ai envie d’arrêter mais je suis hypnotisée par une connerie si inhumaine qu’elle en est fascinante… Je me dis que j’assiste à des joutes 2.0, je me dis que celui qui crie le plus fort pensera toujours avoir raison…

Alors je ferme tout. Mon cœur bat d’une fureur contenue mais ça passera… Alors je me désinforme avec la délectation de me dire que là où je n’ai pas d’avis, alors je ne risque pas de m’énerver contre ceux qui seront toujours persuadés d’avoir raison !

Et vous, en quoi êtes-vous masochistes ?
Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !

32 réponses à « Masochisme ordinaire. »

  1. En même temps lire Twitter c’est aussi masochiste parce que ça ne brille vraiment pas par son intelligence en général.
    Mon masochisme serait de vouloir que tout soit parfait et donc de ma placer en dernière.

  2. J’ai un peu honte de mon « travers »….
    Pareil que toi, ça se passe sur le net . J’ai la fâcheuse manie d’aller consulter les profils facebook de mes « ex meilleurs potes » à qui je ne parle plus plus plus. A chaque fois je me suis dis n’y va pas, ça va te faire chier et à chaque fois je craque !!!!

  3. Ha mais je suis pareil que toi .. C’est tellement ouf, terrible, drôle, débile sans queue ni tête que je reste parfois 30/40 min a lire ce genre de connerie … J’ai encore du mal a comprendre les gens… Y’en a qui sont gravement atteint quand même ^^
    Idem pas de télé si ce n’est quelques série … ici elle tourne pour les enfants … Teletoon ^^ xd

  4. J’ai aussi eu une période ou je suivias ces trolls, et ça me démangeai même parfois au point de vouloir répondre… Mais au final je n’ai rien fait, autant arrêter un TGV lancé à vive allure et à main nue : C’est totalement inutile en plus d’être impossible !

  5. Ce billet me rappelle pourquoi j’ai longuement hésité (environ 3 secondes) avant de décider de commenter l’actualité d’Agoaye. Pour ma part, la réalité terrain m’insupporte quand j’estime avoir fait le nécessaire pour que les choses se déroulent un tant soi peu autrement de la façon dont elles se déroulent généralement. J’ai beau avoir conscience que « c’est comme ça que ça se passe et qu’il faut faire avec », je suis tjs un peu navré de voir cette normalité se produire.

      1. « Actualité d’Agoaye » = « ton blog » où t’y publies majoritairement des billets rédigés avec ton regard/état d’esprit du moment (j’me trompe peut être). Tellement navrante que tu es la blogueuse que je commente le plus…

  6. De mon côté, ce n’est pas sur le Parisien mais sur Le Monde que je lis les commentaires … et j’obtiens le même résultat : de la consternation. Entre fautes d’orthographes et avis débiles et bien tranchés, je suis comme toi : je lis, jusqu’à avoir fini, et je suis toujours navrée … that’s life ! :-/

  7. Ah bah c’est simple je suis exactement comme toi, ni TV, ni radio, je lis la presse en ligne, parfois je tombe là-dessus et je peux pas m’empêcher de scruter les commentaires tout en vociférant intérieurement (ça marche aussi pour certains forums, certaines pages FB nauséabondes, certains blogs, etc.) Mais ça fait plus de mal que de bien, faut qu’on arrête !

  8. Hé hé, en effet, ton article rejoint celui de Slate!! :-) Engueulades mais aussi DESINFORMATION c’est le lot de tous les sites qui donnent la parole aux internautes. Pas étonnant que certains en viennent à modérer. C’est pour le bien de l’humanité. Ils ne peuvent pas laisser dire tout et surtout n’importe quoi… ;-)

    1. Je pense qu’effectivement pour ce genre de plateforme la modération est judicieuse !
      On m’a demandé de faire des rubriques sur le nouvel obs. J’ai refusé car je ne voulais pas être jetée en pâture !

  9. Là ou je suis masochiste c’est sans conteste la mort des bébés.
    Depuis mon accouchement je suis d’une sensibilité épouvantable. Un petit rien me fait fondre toutes les larmes de mon corps. Et pourtant je ne peux m’empêcher de lire un article sur un bébé mort, ou regarder des photos qu’une photographe a fait des derniers instants de nouveaux-nés. Et là c’est le drame, je chiale je chiale ! Et je sers mon tout petit contre moi.
    Mais attention ! Je ne recherche pas ce type d’article. Je tombe à chaque fois dessus dans mon fil d’actualité. J’en suis arrivé à un point ou j’ai du supprimé certaines personnes qui publiaient trop ce type d’article.

Répondre à mamengagee Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.