Mes 10 jours sans achats de ces trois derniers mois

C’est pas parce que je ne vous en parle plus que je me suis arrêté de le faire. Au contraire…
Je poursuis mon petit bonhomme de chemin bien tranquille en respectant toujours mes 10 jours par mois sans aucune dépense !

Cette idée provient de mes résolutions pour l’année 2018 et je vous en ai déjà parlé à maintes reprises dans le passé + le récapitulatif des 10 premiers jours.

Et à presque mi-chemin de mon parcours, je vous propose de faire (en plus de mes impressions) un petit point sur mon budget et les conséquences qui découlent de cette action.

En mars, j’ai tiré au sort le jour de début comme je le fais chaque mois, et par un heureux hasard (je jure j’ai pas triché), ma période de 0 conso est tombé à cheval sur la semaine où je partais en classe de découverte avec mes élèves.
Concrètement, ça m’assurait la nourriture à l’oeil et c’était un souci de moins auquel penser (j’avais de quoi faire avec tous les autres).

Le second bon côté, c’est que mon 0 conso se terminait la veille du retour, j’ai donc quand même pu acheter du fromage-souvenir avant de rentrer (ben oui, on était en Auvergne)…

Franchement ce mois-là c’était très bien tombé ! Le pied !


Pour avril par contre… J’ai eu plus de mal ! Et là j’avoue : j’ai triché et je n’ai pas tiré la date au sort, j’ai anticipé la période pour la simple et bonne raison que je partais du 19 au 26 retrouver mes potes des Pyrénées pour des soirées au bar et des restos à gogo…
Ç’aurait été hyper con de ne rien pouvoir débourser une fois là-bas… C’était faisable hein… Mais je n’avais pas envie !

Du coup je n’avais plus trop de choix pour caser ces 10 jours (il faut qu’ils soient consécutifs, sinon aucun intérêt), je devais démarrer dès mon retour de la classe de découverte, soit 2 jours après la fin de celui du mois d’avril…

Et là… Sachant que je rentrais le samedi soir tard de mon séjour avec les mômes et que je devais redémarrer dimanche (soit samedi à 23h59 en somme), il a fallu que je me magne pour commander ce qui commençait à me manquer et dont j’avais cruellement besoin pour tenir la prochaine période : La bouffe pour Blogo !!!

J’suis descendue du bus, j’ai envoyé les enfants dans les bras de leurs parents, leur ai jeté leurs valises à la gueule et ai couru vers ma voiture pour rentrer chez moi à toute vitesse afin d’avoir le temps !
Et c’était juste… Je ne vous mens pas hein, la preuve :

 

J’étais sauvée, j’allais pouvoir nourrir le fauve !

Quant à ma nourriture à moi, je n’avais rien prévu… Et là franchement, j’avoue que ça a été difficile.

J’ai survécu grâce aux sandwichs restant du voyage (les cuisiniers du centre en faisaient toujours trop) et qu’on avait mis au frigo à l’école. Personne n’avait envie de se retaper les pain bagnats et les morceaux de cantal qui avaient mariné dans les soutes du bus pendant 8 heures…
Du coup j’ai été à ce régime durant les 7 jours suivants ! C’était un peu chiant mais au moins j’avais à manger.

J’ai pris mon mal en patience grâce aux vacances qui arrivaient et surtout en pensant aux restos et apéros que je me ferai ensuite avec mes amis !


Pour mai j’ai repris les bonnes habitudes du tirage au sort de la date. Et aujourd’hui est mon dernier jour.

Tout s’est presque bien passé ce mois-ci, je n’ai pas eu de difficultés à ne pas dépenser. Cependant, quelques soucis mineurs ont pointé le bout de leur nez…

Déjà je me suis fourvoyée à plusieurs reprises sur ce que j’avais au congélateur et ça m’a un peu frustrée.
Le jour de ma reprise à l’école par exemple, je savais que j’allais être affamée et que je voudrais manger un truc sympa et qui tient au corps. Persuadée qu’il me restait de la viande hachée surgelée, je me suis dit « Spaghettis bolo » et l’idée a trotté dans ma tête toute la journée
J’avais plus une miette de viande ! Rien si ce n’est du magret de canard gras, un demi rôti en croûte et le pâté urinary du minet.
Bah j’ai bouffé des pâtes au beurre mais ça m’a bien saoulée :)

Le second truc, c’est qu’hier c’était mon anniversaire. Et que je n’avais rien de prévu mais que je me suis dit quand même que j’avais bien envie de marquer le coup avec un petit apéro, c’est la moindre des choses…

Mais j’avais plus rien à boire à part de la vodka et du jus d’orange…. Du coup : vodka orange !
Et ben franchement ? C’est dégueulasse… Je suis retournée aux nuits de mes 18 berges où je buvais ça en boucle, et je me suis sincèrement posé la question : « Mais pourquoi ???? c’est immonde en fait !!! »

Faut vraiment que je rachète du rhum dès demain et que je me prépare un petit arrangé aux fèves de cacao torréfiées, ça peut plus durer cette pauvreté alcoolisée !


Et que dit ma banquière alors ?

Bah pour le moment elle ne me dit trop rien (elle me parlera la semaine prochaine quand je vais tenter de renégocier mon crédit immobilier – INFO IMPORTANTE : c’est le moment !!!!!-).

Mais mes comptes, eux, sont restés dans le positif d’une manière assez prometteuse.

Concrètement voilà le tableau :
Chaque mois, j’ai environ 1600€ de dépenses obligatoires (Mutuelle, mutuelle pour Blogo, électricité, eau, copropriété, téléphone et internet, impôts et taxes, assurances, crédit immo, crédit conso.)
Chaque mois, je suis donc obligée de respecter un budget de 450€ pour le reste (Alimentation, frais médicaux, essence, Blogo, loisirs…)

Je n’ai dépassé mon budget qu’en avril (ben voui, me suis racheté un nouveau smartphone, et même à 4 fois sans frais, le S9 il fait mal par où il passe !)(ouais, j’ai craqué)

En janvier je n’ai dépensé que 167,19€
En février 300,53€
En mars 449,52€ (pfiou, c’était juste)
Et pour le moment en mai 45,77€ (attention y’a une mensualité Samsunguienne qui va tomber bientôt)

Il s’avère donc que le fait de me restreindre pendant 10 jours par mois ne me fait pas dépenser beaucoup plus durant les périodes où je pourrais acheter tout ce que je veux…
Et au contraire, il semblerait que la retenue dont je fais preuve durant cette période sans achat déteigne sur mon mode de consommation en général (ok, sauf quand il s’agit de téléphones… Mais le mien il était tombé euh…)

Quand je pense qu’en 2015 j’ai dépensé en moyenne 958€/mois, que je m’étais fixée un objectif de 560€ par mois l’année suivante et que ça m’avait semblé irréalisable (et que je l’ai pas réalisé d’ailleurs, j’ai moyenné à 686€ en 2016 et à 674€ en 2017), moi je dis que c’est quand même hyper prometteur non ?

 

Et vous ? Comment se passent vos consommations ces temps-ci ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Published by Agoaye

Dans un univers parfait, Agoaye aurait Hugh Jackman pour boyfriend, un budget informatique/nouvelles technologies illimité et une carte haute-fidélité chez Lush... Dans notre monde, la réalité est bien différente !

16 Comments

  • Emilie

    17 mai 2018 at 19 h 37 min Répondre

    Ma consommation fluctue trop à mon goût vers le haut…j’envisage un systeme dans le genre du temps mais adapté à ma facon…faut que j’y réfléchisse ;) bon anniversaire en retard!

    • Agoaye

      19 mai 2018 at 15 h 01 min Répondre

      Merciiiiii :)

      Bon, tous les commentaires sur mon billet m’ont donné une idée ! J’me tâte à faire un groupe Facebook pour ça, où tous les mois on pourrait être ensemble pour s’entraider à ne rien dépenser pendant la période qui nous conviendrait tous (genre 4 jours pour certains, 1 semaine pour d’autres… etc…) Je me dis que ça peut être super sympa.

  • Sunrise

    17 mai 2018 at 19 h 53 min Répondre

    Wouah ! Je te tire mon chapeau !! Je trouve cela génial que tu puisses tenir.
    Perso je fais les courses pour le mois et après à part les factures, 2-3 CD, je n achète rien, (faute de moyens car paie minable) mais bon nous sommes tellement habitués depuis le temps.

    Je pense que tu vas pouvoir mettre tes sous de côté pour ton projet. C est encourageant

    • Agoaye

      19 mai 2018 at 14 h 59 min Répondre

      Oui, voilà, y’a ça : l’habitude aussi…
      Au début je trouvais mon train de vie hyper austère… Ne pas pouvoir assouvir mes envies moi qui suis généralement assez impulsive concernant la consommation, c’était dur…
      Maintenant je m’y fais plutôt bien !

  • Callistta

    17 mai 2018 at 20 h 31 min Répondre

    Tient il faudrait que j’essaie 10j sans achat… mais comment faire je suis fumeuse … j’achète mon stock avant la date du début?
    J’ai bien envie d’essayer. ça va être dur dur de me retenir de cliquer sur amazon.

    • Agoaye

      19 mai 2018 at 14 h 58 min Répondre

      Alors comme je te l’ai dit sur FB, commence par quelques jours. 4 au début par exemple….
      4 pendant quelques mois, pour t’habituer…
      Commence à une date tirée au sort, comme ça tu ne peux pas prévoir (c’est ça aussi le principe, éviter de faire des réserves -oui, même de clopes :))-)
      Et si tu n’as plus que 6 clopes au début de la période, eh bien tu sais que ce sera le moment de te restreindre, et de réfléchir à la façon dont tu vas pouvoir t’y prendre autrement !

  • Abyna

    17 mai 2018 at 20 h 56 min Répondre

    Ha, vaste sujet que celui des économies :)
    Je suis dans le même cas que toi, il n’y a que la répartition qui est légèrement différente (moi c’est 1300/700 €).
    Et comme toi je suis passée par une première phase d’observation, qui s’est soldée par un « haaa mais ça va pas du tout! »

    Alors en 2017, j’ai tenté de respecter ce budget mensuel. De faire des sous-catégories : indispensables (nourriture, chat..), futiles ou à améliorer (fringues, restos…).
    J’ai triché de nombreuses fois, réparti différemment, trouvé des excuses… bref je n’étais pas satisfaite de mes bilans mensuels, même si globalement sur toute l’année j’ai limité la casse. Je n’ai pas réussi à économiser ce que j’avais prévu. J’étais déçue.

    2018, nouveau bujo, nouveau système. Je fais un virement hebdomadaire de la somme que je veux économiser vers mon livret (42€ pour être claire), et un virement mensuel de la somme qu’il me reste à dépenser sur un autre compte courant. Comme ça, ben quand y’a plus de sous, y’a plus de sous !

    Janvier était juste, mais j’ai respecté. Economies supplémentaires : 8€.
    Février, je n’ai quasiment dépensé que la moitié de ce qui était prévu ^^’ un mois assez court, et des déplacements pro qui ont sans doute joué aussi.
    Mars et Avril se sont bien portés.
    Je pense avoir trouvé la méthode qui me convient :)

    On en reparle à la fin de l’année ? ;)

    • Agoaye

      19 mai 2018 at 14 h 53 min Répondre

      Voilà, avec ce commentaire tu mets le doigts sur ce que j’expliquais dans ma réponse à Lenora : moi non plus je ne suis pas assez bonne pour compartimenter, je m’en sors toujours avec des pirouettes, je triche et finalement je fais n’importe quoi alors que je pensais avoir un super plan au départ.
      Le coup d’avoir des comptes pour verser des montants et équilibrer comme ça c’est une super idée, je devrais m’en inspirer.
      Si je change de banque suite à mon rachat de crédit immo je ferai ça !

  • Lenora Von Cherry

    19 mai 2018 at 10 h 40 min Répondre

    Je me demande si je ne vais pas tenter ce truc…
    Je ne sais pas si je m’y tiendrais. Je dépense peu faute de moyens, par contre, que je me mets à dépenser… Ouch !
    Mais va falloir que je me calme, parce que je dois économiser pour mes projets.
    Y’a des trucs, j’ai pas le choix. Genre l’anniversaire des filles, des nouvelles chaussures pour la grande et moi, …
    Mais sinon, plus de fringues, ni aucune sorte d’achat impulsif. Je réduis carrément la conso de clopes, je n’achète de l’alcool que si je reçois du monde…
    Je vais essayer réduire mes dépenses au maximum.

    • Agoaye

      19 mai 2018 at 14 h 38 min Répondre

      J’ai pensé à ce système parce que je ne suis pas une très grande fan des limites à ne pas dépasser… Je m’explique : avant j’avais un budget, TANT pour les sorties par exemple… Bah ça n’a jamais marché, j’explosais la limite et je me disais que je rattraperai le surplus sur les autres budgets (allez, je bois un cinquième cocktail à 25€ mais après je ne mange plus de tout le mois…) Sauf que forcément je n’y arrivais pas ! Et que j’explosais TOUS les autres budgets AUSSI :)

      Donc le 0 conso c’est une interdiction pure et simple… Non je ne m’amuse pas à transvaser ma capacité du budget « bouffe » au budget « loisirs », je n’ai rien ni pour l’un ni pour l’autre. Basta !

      Après, tu peux commencer par 4 jours. Puis une semaine. Puis plus si tu y arrives !

      • Lenora Von Cherry

        19 mai 2018 at 18 h 34 min Répondre

        Ah oui, d’accord.
        Alors moi, je suis trèèèès raisonnable. Pour de vrai !
        Pour te la faire courte, on est trois à vivre avec 900€/mois tout compris. Donc une fois le loyer, les courses et les factures payées, c’est un peu le serrage de fesses.
        Je fais mes comptes, je sais ce que je peux dépenser, je sais ce que je ne peux pas dépenser. Je m’y tiens. Sauf pétage de plomb (et c’est rare)
        J’ai un tracker « Journée sans dépense » dans mon bullet, et il m’arrive de passer une semaine sans faire la moindre dépense. Donc, je devrais y arriver.
        Ce qui me dérange dans le concept, c’est l’interdiction totale de dépenser.
        Autant je suis raisonnable, autant je suis contrariante et j’aime faire l’exact opposé de ce qu’on m’impose…
        Quand j’ai besoin de faire des coursinettes en milieu de mois, j’attends d’avoir des pièces lorsque je reçois un paiement en espèces. (les billets quant à eux vont dans mon pot à tatouage. Pas question d’y renoncer) Du coup, j’évite de pomper du fric sur le compte. Et généralement je fais pour 4 à 6€ de courses.

        • Agoaye

          30 mai 2018 at 13 h 36 min Répondre

          Moi aussi j’suis contrariante, mais jamais avec moi-même… (enfin… la plupart du temps).
          C’est mieux du coup que ce soit toujours moi qui fixe les règles :p

  • Guillemette

    19 mai 2018 at 20 h 44 min Répondre

    Très prometteur effectivement, bravo à toi :)

    • Agoaye

      30 mai 2018 at 13 h 38 min Répondre

      Je suis contente d’y arriver aussi bien et si facilement

Post a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.