Mes 10 jours sans achats de janvier


Ma vie de hippie, Ma vie en général / jeudi, janvier 25th, 2018

Voilà déjà quelques années que je cherche à m’affranchir de la société de consommation. Quelques années que j’essaye de penser autrement, dépenser autrement, gérer mes dépenses autrement.

Pour moi, l’argent est une jolie invention à la base. Un outil universel qui permet de troquer, une manière de récompenser les gens pour un travail fourni.
Cependant, l’usage que j’avais de l’argent lorsque j’ai commencé à en avoir ne me convient plus aujourd’hui. Aujourd’hui je me rends compte que cet argent peut m’aliéner en m’incitant à consommer ce dont je n’ai pas besoin car les sirènes des publicités me font miroiter cet objet comme étant l’Ultime Achat Nécessaire.

Je voudrais que ça change !

C’est pour cette raison que je prévois depuis quelques années des phases de 0 conso.
Il s’agit de périodes décidées arbitrairement durant lesquelles je tente de ne pas mettre la main au porte-monnaie, ni au porte-feuille, ni à la carte bancaire, ni à rien de ce qui pourrait me faire consommer.

Sont inclues dans les dépenses interdites :

– La nourriture
– Les sorties
– Les loisirs
– Les transports (essence, tickets de transport)
– la bouffe du chat (seule catégorie où je m’autorise à prévoir avant)(bah oui pauvre bête)
– Les vêtements…

Sont maintenus durant les phases de 0 achats :

– Les prélèvements mensuels (loyer, impôts, assurances, frais de banque, abonnement mobile et internet, électricité, eau, syndic de coloc)
– Les frais médicaux
– Les éventuels frais postaux si l’un de mes objets est vendu sur Price Minister

Les années précédentes, j’avais décidé de faire de grandes périodes de 0 conso :
30 jours en 2014 (j’ai réussi pendant 13 jours)
2 mois en 2015 (j’ai réussi durant 15 jours chaque mois)
40 jours consécutifs en 2016 (j’ai réussi !!!)
31 jours consécutifs en 2017 (j’ai réussi durant 26 jours consécutifs)

Cette année, je me suis engagée pour respecter 10 jours de 0 achats tous les mois !

L’idée bonus, c’est d’utiliser un générateur de nombre aléatoire au début de chaque mois pour déterminer la date de début. Ainsi, je ne prépare pas le truc, je ne fais pas de réserves et ça ne tombe pas toujours au même moment du mois.
Et bien évidemment, comme les autres années, j’évite les achats compulsifs/récompenses à la fin du défi, sinon ça ne sert à rien !


Alors, en janvier, le générateur m’avait soumis la date de début au 16, or j’avais un rendez-vous esthétique le 25, j’ai donc décidé d’avancer d’un jour afin de pouvoir honorer ma séance de laser (après ça perturbe le poil, ce serait dommage). J’ai donc été en 0 conso du 15 au 24 janvier inclus.

Alors ça s’est plutôt pas mal passé, en particulier parce que je suis au régime et que je me nourris exclusivement de berlingots So Shape. Pas de frais de bouffe à prévoir, le congélateur et les restes de Noël étant donc bien suffisants pour les repas du midi (seuls repas « libres »).

Au niveau de l’essence, ça tombait bien aussi, j’ai été sur la réserve la semaine précédente, j’ai donc pu commencer le 0 conso avec un plein entier !

C’est au niveau loisirs que le bât blesse, et en particulier pour les sorties.
La première difficulté est apparue lorsque j’ai été invitée à une soirée d’anniversaire et que je devais amener à manger… Heureusement il me restait du beurre au congel’, des vieux œufs des fêtes, j’ai donc pu préparer des mini-cupcakes. J’ai tapé dans ma réserve personnelle de cidre et PAF, le tour était joué.
Pour le cadeau, des produits de toilette fait main (déodorant et baume à lèvres) et c’est passé nickel.

En revanche, j’ai été obligée de laisser passer un concert que je voulais voir et qui est complet aujourd’hui. Beaucoup de visites qui m’intéressaient proposées par Paris Face cachée était également payantes, je n’ai pas pu m’y inscrire. J’ai quand même eu la chance d’avoir réussi à m’inscrire à deux visites gratuites !
Les billets preum’s TGV pour les vacances d’avril sont en vente, là encore je croise les doigts pour que les tarifs n’augmentent pas d’ici à ce que je puisse me les payer (oui parce que bon, je ne suis certes plus en 0 conso mais j’suis à découvert quand même, alors je dois attendre)

Ensuite il y a les petits détails frustrants mais pas graves : je voulais acheter la version premium d’un jeu sur mon téléphone qui me plait bien, j’essayerais bien de m’abonner à Petit Bambou pour méditer plus fréquemment, et j’ai eu envie de tester la nouvelle boulangerie qui s’est ouverte sur le chemin de l’école (mais ça ce n’était doublement pas possible, à cause de mon régime ET du 0 conso), mais à part ça tout va bien !

Je suis très contente d’avoir réussi ce premier mois et suis impatiente de savoir quand la session de février tombera.

 

Et vous, vous pourriez penser à ce genre de challenge ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

26 réponses à « Mes 10 jours sans achats de janvier »

  1. Alors chez nous le 0 conso est presque tous les mois par obligation… Mon mari est reconnu mdph avec allocation, je travaille a temps partiel (32h quand même) et on a 2 enfants dont un en IUT. Bon ce dernier a sa bourses donc il se débrouille mais quand il redescend ben faut assurer. Donc une fois mes charges et la bouffe payées, si on peut s acheter un ou 2cd/DVD on a de la chance… Pour les sorties c est système D ou des ballades

    1. L’austérité est très difficile à vivre au quotidien, trimer pour gagner juste ce qu’il faut est quelque chose de très dur à supporter. Après, il existe quelques minces alternatives : le troc, le freeganisme…
      Il y a aussi parfois des DVD en médiathèque !
      Courage

  2. Je ne peux que te féliciter et t’encourager dans cette démarche.
    Pour répondre à ta question, de mon côté je ne ferai pas ce challenge  » officiellement  » car je ne suis pas, de nature, dépensière. je n’ai jamais aimé faire les boutiques. Pour tout ce qui est  » produits de luxe  » ( vêtements, maquillages, soins, etc ) je n’achète que quand j’ai vraiment besoin. Mes seuls grands plaisirs sont le sport que je pratique à la maison et les livres que j’empreinte gratuitement à la bibliothèque. Je dois avouer que je suis seule, avec un petit salaire ( 20h/semaine ) donc j’ai un budget assez serré.
    Pour la nourriture, je suis végétarienne, et je vis à la campagne. Nous avons la chance ici d’avoir des petits producteurs chez qui j’achète mes fruits et légumes. C’est très avantageux.
    Mon budget nourriture pour la semaine est d’environ 30 euros. Je ne sais pas si c’est beaucoup ou pas pour une personne seule.

    1. Merci de ton commentaire.
      Alors pour te situer, moi qui suis toute seule, l’année dernière j’avais plafonné mon budget bouffe à 150€ par mois (resto compris) et je le dépassais rarement (bon sauf quand je vais au resto). Je mange très peu, j’ai des réserves de fou et ma mère me file de la soupe très souvent…
      Cette année je l’ai descendu à 115€ car j’ai pour objectif de débuter dans le freeganisme…

  3. Bah dis donc !
    Quand tu fais un truc, tu fais un truc !
    J’ai un tracker « journée sans dépense » sur mon bullet, je suis très fière quand je colorie ma ptite case à la fin de la journée, mais je ne me vois pas m’obliger à ne pas dépenser, surtout quand un truc me fait baver d’envie. Si je peux, j’achète, et pis zob !
    Après, vu mon budget, c’est pas tous les jours que je fais péter la mastercard… surtout si je veux payer le loyer à la fin du mois !

    1. Mais mon souci c’est que j’achetais même si je ne pouvais pas moi avant… Je n’ai jamais reculé pour me faire plaisir, alors je ne suis pas une grosse acheteuse mais je fonctionne au caprice !
      Essaye de faire 2 journées sans dépense (qui se suivent) ;)

      1. Deux jours, ça me parait presque trop facile.
        Comme je le disais, j’ai un petit budget. Je fais mes grosses courses bouffe au début du mois, et après, j’essaie de faire attention.
        J’essaie d’être moins matérialiste et j’essaie aussi de ne pas dépenser les sous qu’il me reste sur le compte à la fin du mois, jusqu’au dernier, parce que je ne sais pas ce qui me tomber sur le coin du pif le mois suivant. ça m’a sauvé les miches deux ou trois fois depuis que je fais ça.

  4. Bravo à toi de tenir ainsi, il y a que pour la bouffe que je trouve ça un peu drastique, pour moi seraient autorisé les produits de premières nécessités…
    On ne peut pas faire cela chez moi avec deux enfants en bas âge… Par contre je pourrais me fixer des objectifs comme toi mais moins rudes! Pas de petit plaisir ou d’achat non important! On économisait encore plus chaque mois… Je le faisais facilement avant, mais depuis que mon mari gagne plus, arf on céde…. Tu me fais réagit, on va reprendre nos anciennes habitudes !!La société nous pousse à la consommation, et on se fait tous avoir !!!

    1. Eh bien les produits de première nécessité je les ai en réserve logiquement (sauf ce mois-ci où je suis tombée en panne de beurre, mais c’est pas grave)
      Et effectivement avec les enfants le défi se doit d’être un peu différent, mais il est tout à fait possible d’adapter c’est clair…
      Tu vois par exemple un moyen que j’ai trouvé pour ne pas céder trop vite aux achats « plaisir ». Imaginons que j’ai envie d’un blender (c’est un exemple), je ne l’achète pas mais le note sur le papier des envies du mois. Je range le papier (et je l’oublie). La fois suivante où l’envie de blender arriver, je note sur le papier du mois… etc… Et je me dis que si l’envie de blender est revenue 3 fois en 2 mois alors je l’achète. Sinon non !

  5. Bonjour,

    comme d’autres avant moi je ne pourrais pas pour la partir nourriture.
    Déjà avec les deux enfants c’est très compliqué. Ensuite faire à manger est une de mes rares distractions et j’adore cela. Je me vois mal ne plus acheter de légumes, de fruits ou de viandes pendant 10 jours.

      1. Même sans les enfants je préfère les produits frais. J’achète très peu de fruits ou légumes surgelés . Pour les conserves c’est assez rare également. La viande je ne la prends que fraîche.
        Mais la nourriture est mon achat coupable. C’est le seul domaine où je peux faire des folies.

  6. Je dois reconnaitre que tu nous donnes là matière à réfléchir.
    Et justement, je me rends compte que je ne suis pas très loin de ta démarche, au quotidien…
    Le dimanche, je prépare le menu pour la semaine et du coup je fais une seule sortie « courses » avec une belle liste.
    Je prévois même une liste pour aller faire les soldes ce week-end, et n’acheter que les vêtements dont j’ai BESOIN, sans trop craquer sur ce qui peut me faire ENVIE.
    Pour les sorties, on a surtout tendance à s’inviter avec les copains pour des soirées jeux de société. J’essaie au maximum de préparer des petites choses à manger en tapant dans mes réserves, et ça marche !
    Je pense que je pourrais creuser un peu plus, et faire le choix conscient de ne rien dépenser sur une plus longue période.

    1. Tu fais une liste pour les soldes ? Alors ça c’est la première fois que j’entends ça ! Je trouve ça formidable… Franchement c’est une super idée ça aussi (moi je ne fais pas les soldes, comme ça on est tranquille ;))
      Peut-être que tu pourrais te lancer le défi de sauter 1 sortie course par mois (et ainsi vider tes réserves)…

  7. C’est intéressant comme démarche :)

    Pour ma part les dépenses sont principalement limitées au courant, alimentation pour la maison etc.… Je ne suis pas super matérialiste non plus, donc j’aime bien ton idée.

  8. L’alimentation ne rentre pas en compte dans les jours sans achat de mon côté, je n’ai que très peu de stock et consomme beaucoup de frais. Par contre, je pense inclure une clause « aucun produit préparé », même si j’en achète déjà très peu, ce sera bien d’avoir des périodes totalement sans.
    J’ai vu passer un défi « février sans achat » sur internet, je vais le faire et ensuite embrayer sur ton défi de 10 jours par mois. Je vais aussi tenter de limiter mes achats déco tout au long de l’année. Ce ne sera pas évident, c’est mon péché mignon et j’emménage dans une nouvelle maison… Mais j’ai objectivement tout ce qu’il faut, mis à part des choses très spécifiques et « indispensables » comme des tringles et rideaux adaptés, certains luminaires, etc… J’ai listé tout ça et je vais essayer de m’y tenir, avec un budget craquage éventuellement :)

      1. De mémoire, c’était sur le groupe Facebook Gestion budgétaire, entraide et minimalisme. Je ne sais plus s’il y avait des modalités particulières… Pour moi, ce sera aucun achat en dehors de la nourriture de base (pas d’extra type chips ou pâté, ou pâtisserie à la boulangerie…), et des matériaux nécessaires aux travaux de la maison, qui sont déjà budgétisés de toute façon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.