Mes lectures de février

Forte de ma très belle vitesse de croisière en terme de lecture (9 livres en janvier quand même…) je continue mon défi avec plaisir.

L’idée est simple : lire 80 livres dans l’année (mon défi Goodreads) mais classés par catégories (mon nouveau défi).

Voici le moment de la récapitulation de mes lectures de février.

(Je vous mets des petits cœurs pour « noter » mon niveau de plaisir avec ce livre, 5 est le maximum. Même principe pour mon niveau de mécontentement, mais avec des cœurs brisés)

Durant le mois de février, j’ai lu 5 livres.
(Aïe, j’ai pas été très performante cette fois, faut dire que mon voyage en Islande ne m’a pas aidée)


Une Femme d’Annie Ernaux

Validant la catégorie 75 (Un livre avec le mot « femme » dans le titre)

Le lundi 7 avril 1986, la mère d’Annie Ernaux s’éteint dans une maison de retraite. En trois ans, une maladie cérébrale, qui détruit la mémoire, l’avait menée à la déchéance physique et intellectuelle.
Frappée de stupeur par cette mort que, malgré l’état de sa mère, elle s’était refusé à imaginer, Annie Ernaux s’efforce de retrouver les différents visages et la vie de celle qui était l’image même de la force active et de l’ouverture au monde.
Quête du sens de l’existence d’une femme, d’abord ouvrière, puis commerçante anxieuse de « tenir son rang », passionnée de lecture et pour qui s’élever « c’était d’abord apprendre ».
Mise au jour, aussi, de l’évolution et de l’ambivalence des sentiments d’une fille envers sa mère : amour et haine, culpabilité, tendresse et agacement, attachement viscéral et muet pour la vieille femme diminuée.

Résumé de Babelio

Mon avis :

Je l’ai troqué pour le défi, spécialement, mais j’en avais entendu parler, et en bien.
Il s’avère qu’en effet, ce livre a été une belle découverte. Nous faisons la connaissance d’une femme, mère de l’auteur, à partir d’un portrait où le passé est dépeint sans nostalgie trompeuse.
Les mots m’ont touchée, particulièrement lorsque l’auteur évoque ses difficultés à appréhender la mort de sa mère.
Je n’ai pu que m’identifier.
Ce livre repart au troc vers de nouvelles aventures.


Le premier jour de Marc Levy

Validant la catégorie 57 (Un livre qui aborde plusieurs continents -au moins 2- )

Un étrange objet trouvé dans un volcan éteint va révolutionner tout ce qu’on croit savoir de la naissance du monde.
Il est astrophysicien, elle est archéologue.
Ensemble, ils vont vivre une aventure qui va changer le cours de leur vie et de la nôtre…

Résumé par Babelio

Mon avis :

Ouais ben non, il n’a pas changé le cours de ma vie ce bouquin (ni lui ni aucun autre de cet auteur d’ailleurs), je m’en doutais un peu.
Je l’ai troqué pour son petit frère en réalité. En effet, ce roman est le premier « tome » (ce qui sera parfait pour la catégorie numéro 2 -livre qui fait partie d’une duologie-), et comme l’action se passe sur plein de continents à la fois (Europe, Asie, Amérique), je me suis dit que je n’allais pas perdre l’occasion de l’inclure également à mon défi (boutant ainsi les mémoires du capitaines du Rainbow Warrior initialement prévu pour la catégorie n°2… Pas grave, il s’en remettra.)

Donc bon, c’est du Levy hein… Un homme, une femme, plein de différences, une romance, une aventure merveilleuse et surnaturelle et une écriture facile à lire.
Ce livre sera idéal pour passer le temps dans le bus, dans la salle d’attente du docteur ou pendant la cuisson du gigot. Sinon ce n’est pas un incontournable.
La fin m’a semblé rapide et bâclée.

HOP, on repart au troc illico presto !


Replay de Ken Grimwood

Validant la catégorie 20 (Un voyage dans le temps)

En ce 18 octobre 1988, Jeff Winston se trouve dans son bureau new-yorkais, et écoute sa femme lui répéter au téléphone :  » Il nous faut, il nous faut… »

Il leur faudrait, bien sûr, un enfant, une maison plus confortable. Mais surtout parler. A cœur ouvert. Sur ce, Jeff meurt d’une crise cardiaque. Il se réveille en 1963, à l’âge de dix-huit ans, dans son ancienne chambre d’université. Va-t-il connaître le même avenir ? Non, car ses souvenirs sont intacts. Il sait qui va gagner le prochain Derby, et ce qu’il en sera D’IBM et d’Apple… De quoi devenir l’homme le plus puissant du monde, jusqu’à…

sa deuxième mort, et qu’une troisième, puis une quatrième vie commencent…

Résumé par Goodreads

Mon avis :

Je me suis fait offrir ce livre à Noël car j’en avais entendu beaucoup de bien, et qu’il collait super bien à la catégorie « voyage dans le temps » et que, concrètement, c’est le genre d’histoire que j’affectionne particulièrement (l’année dernière « J’aurais préféré vivre » m’a fait très bonne impression, je l’avais adoré).

Finalement cette lecture s’est avérée plus laborieuse que prévue. Le principe est pourtant bien trouvé, j’ai également beaucoup aimé la fin, mais il y a cependant quelques passages dont je n’ai pas vu l’intérêt et des personnages dont je cherche encore quel était leur rôle.

Bref, je le refourgue au troc.


La première nuit de Marc Levy

Validant la catégorie 2 (Un livre qui fait partie d’une duologie )

L’amour est l’ultime aventure, mais l’aventure n’est pas sans danger…
Il est une légende qui raconte que l’enfant dans le ventre de sa mère connaît tout du mystère de la Création, de l’origine du monde jusqu’à la fin des temps. À sa naissance, un messager passe au-dessus de son berceau et pose un doigt sur ses lèvres pour que jamais il ne dévoile le secret qui lui fut confié, le secret de la vie. Ce doigt posé qui efface à jamais la mémoire de l’enfant laisse une marque. Cette marque, nous l’avons tous au-dessus de la lèvre supérieure, sauf moi.
Le jour où je suis né, le messager a oublié de me rendre visite, et je me souviens de tout…
Des hauts plateaux éthiopiens aux étendues glacées du nord de l’Oural, Marc Levy conclut avec ce nouveau roman la fantastique épopée commencée avec « Le premier jour ».

Résumé par Babelio

Mon avis :

Je l’ai troqué spécialement pour cette catégorie. Et puisque je veux faire les choses bien, je me suis tapée les deux tomes, dans le même mois (je viens de vous en parler)…
Autant le premier a eu deux cœurs dans mon appréciation personnelle, autant celui là n’en aura qu’un.
C’est du remâché, on prend les mêmes, les mêmes quêtes, les mêmes aventures, les mêmes emmerdes et on recommence…
Bien entendu il y a aussi les mêmes longueurs, les mêmes passages soporifiques et les mêmes ficelles visibles à 3km.

Pour tout vous dire, j’avais découvert le nœud de l’intrigue durant les 100 premières pages du premier bouquin !
Et puis cette fin….. Pffff (soupir d’ennui, pas de fascination)

Allez, on repart au troc.


Pardon, vous n’avez pas vu ma planète ? de Bob Ottum

Validant la catégorie 10 (Un livre de science-fiction )

«Regardez un peu ce qu’ils m’ont fait.
Sans blague. Ils m’ont bourré d’un tas de petits machins et je n’arrive pas à m’y habituer. Je suis passé quinze fois, non, seize, sur le billard et je commence à en avoir jusque-là. Coupe. Taille. Recoupe. Ajoute et retranche. Rapièce. Raccommode…
Notez bien: ma peau est en plastique premier choix. Un article d’excellente qualité, agréable au toucher, à la fois souple et résistant, et tout ça. J’ai deux caries
dentaires, du cérumen dans les oreilles et même un pouls, Vous aurez du mal à croire que je ne suis pas des vôtres.»
Bing Walter était prêt à partir pour la Terre.

Résumé par Babelio

Mon avis :

Je vais m’abstenir de commenter la couverture (tellement hideuse mandieu, et tellement à mille bornes du sujet, m’enfin bon…)
J’avais entendu dire que ce roman se rapportait un peu à Hitchhiker’s Guide to the Galaxy, avec un peu le même humour et un thème similaire.
Mais tellement PAS !!!

Ce livre nous raconte l’arrivée et le camouflage parmi les humains d’un extra-terrestre « éclaireur ».
Pourquoi lui ? pourquoi seul ? pourquoi les autres le rejoignent ? envahisseurs ou pacifiques ?
Inutile de tenter de le savoir dans cet ouvrage, il ne nous explique rien sinon les histoires de cul de Bing (et encore, il n’a aucune sensation ni aucun sentiment alors c’est d’une platitude désolante)
La seule apocalypse du roman fut sa fin.
Merdique à souhait !!!

Ouste au troc et plus vite que ça !!


Bon, je ne suis pas très fière de moi sur ce coup-là, je n’ai pas beaucoup lu.
Pour ma défense il faut dire que je prends beaucoup plus de temps à accrocher sur des livres qui ne m’intéressent pas trop comme ça a été le cas de ceux-ci, et donc je les lis moins vite et je suis moins motivée à connaître la suite.

A suivre pour mars…

 

Et vous, qu’avez-vous lu dernièrement ?

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

Published by Agoaye

Dans un univers parfait, Agoaye aurait Hugh Jackman pour boyfriend, un budget informatique/nouvelles technologies illimité et une carte haute-fidélité chez Lush... Dans notre monde, la réalité est bien différente !

7 Comments

  • marie kléber

    3 mars 2017 at 12 h 10 min Répondre

    J’avoue que Marc Lévy j’ai arrêté d’essayer.
    Autant début février j’ai eu de bonnes lectures, autant j’ai eu du mal à me concentrer sur une histoire dans les 10 derniers jours. Pas facile de se motiver quand on n’accroche pas.

    • Agoaye

      4 mars 2017 at 12 h 44 min Répondre

      Je ne trouvais pas d’autre duologies :)
      C’est vrai qu’avancer dans une lecture peu satisfaisante est particulièrement difficile

  • Petite ombre

    6 mars 2017 at 22 h 25 min Répondre

    je lis pas mal en ce moment, j’ai un retard monstre dans mes fiches lectures sur le blog… J’ai lu une série, ou sage, je sais pas en fait, sur les femmes de la quarantaine et leurs tracas de vie de working girl et maman… le deuxième tome c »était sur leurs mecs… bah j’aimerais bien l’avis de femme working girl justement car moi il m’a horripulé ce livre! je suis bien contente dans ce cas d’avoir choisi de rester avec mes enfants… ou alors j’ai pas du tout était réceptive à l’humour de l’auteur… Adèle Bréau je sais pas i tu connais
    contrairement à janvier, rien dans ta liste ne m’a inspirée… j’attends mars… faudrait-il encore que je me procure ceux que j’avais repérer en janvier lol

    • Agoaye

      7 mars 2017 at 13 h 45 min Répondre

      Nan je ne connais pas cet auteur, je vais l’éviter alors du coup :)

      Je suis contente que tu me dises que tu es attentive à ce billet car je me posais justement la question de son utilité. En effet j’ai quitté le groupe qui gère ce défi lecture à causes de divergences d’opinions et je me demandais si 1- j’allais poursuivre le défi toute seule dans mon coin et si 2- j’allais continuer à en parler sur le blog malgré tout.
      Mais si ces billets récapitulatifs sont lus, alors ça me donne une raison de continuer :) <3

    • Agoaye

      7 mars 2017 at 13 h 46 min Répondre

      Oh et puis j’oubliais…. Sur ceux de ma liste de janvier que tu as repérés, demande-moi si je les ai toujours (car généralement je les propose au troc, alors pourquoi pas troquer avec toi, ça t’évitera de les acheter :))

      • Petite ombre

        9 mars 2017 at 10 h 56 min Répondre

        Bah moi perso, ce genre de billet m’intéresse, moi toujours avide de trouver de nouvelles lectures…
        ensuite, c’est gentil de proposer pour le troc, mais le soucis c’est que moi je n’aurais rien à troquer… je n’achète jamais mes livres, je les emprunte à la médiathèque, quitte à devoir attendre un peu quand l’un deux à du succès et qu’il est réservé de nombreuses fois avant moi

        • Agoaye

          18 mars 2017 at 13 h 21 min Répondre

          Ben tu sais, je peux aussi échanger un livre contre une fournée de cookies maison ou un vieux pull que tu ne mets plus…
          Il y a toujours moyen de s’arranger tu sais ;) <3

Post a Comment