Moi j’étais photographe et toi ?


Ma vie de photographe / jeudi, septembre 10th, 2015

photo Allez, ça fait longtemps… Un petit coup de gueule pour changer !

Parce que malgré toutes mes bonnes résolutions, tout l’amour inconditionnel et la bienveillance que j’ai ramené de mon rassemblement de hippies, ben malgré tout, j’ai quand même des embryons de médisance et d’énervement qui me trottent dans la tête.

Et sur un sujet en particulier.

La photographie !

Alors déjà, pour vous situer le truc, j’ai été photographe.
M’enfin quelques années, et qui n’ont jamais réussi à me faire vivre de mes clichés. Faut dire que je n’en faisais pas tant que ça, et que j’avais 3 autres boulot à côté aussi.
Mais j’avais le matos, j’avais la technique et j’ose le dire, oui oui, j’avais l’œil ! (j’en ai déjà fait un billet, je vous invite à aller y jeter un coup) (d’œil, toujours hein…)
Bref donc.

L’un de mes principes, je vous l’avais dit était de ne pas retoucher mes clichés. C’était un choix de travail avant d’être un gage de qualité ou d’excellence, c’est ainsi que je voulais bosser, je voulais m’appliquer à saisir le moment, bien mettre au point, bien chopper le truc, bien capturer la magie. C’était ça mon trip, comme une sorte de défi !

Et puis le temps a passé, et puis j’suis devenue fonctionnaire, j’ai liquidé mon entreprise mais j’ai gardé mon joli bébé de 5D pour shooter de temps en temps sur mon temps libre ou pour les gens que j’aime, et principalement lors des évènements ou des concerts.
C’est donc tout naturellement que je me suis vue « fréquenter » d’autres photographes, avec leur matos, leurs techniques, leur œil propre… Et là c’est le drame.

Il y a un photographe en particulier dont je subis le travail. Ouais, carrément « subir » est le bon mot car comme nous avons les mêmes centres d’intérêt et que nous sommes amis FB avec les mêmes personnes, c’est assez évident que je me tape toutes ses publications.
Et là, je suis désolée de le dire mais ce photographe-autoproclamé de mes couilles me sort par les trous de nez (sinon pire).
Ses clichés sont des insultes à l’image à eux seuls, un peu comme Uma Thurman est une insulte à la chirurgie esthétique…. Je suppute que cette personne ne fasse que passer son temps à déclencher à n’importe quel foutu moment, à ne faire attention ni à son cadrage ni à sa focale et passe quelques précieuses heures ensuite parmi ses 567745 clichés, afin de trouver la pauvre dizaine qui pourrait être presque potable.

Et ensuite, Photoshop lui sauve la vie.
Ses photos sont contrastées à l’extrême, avec une netteté irréelle et des traits tellement grossiers qu’on croirait une mauvaise BD !

Mais le PIRE, le PIRE, c’est que cette personne appelle ses clichés « moments d’arts » alors que ce n’est ni un moment (passer 5 heures sur une photo merdique pour la rendre regardable sans risquer l’aveuglement c’est pas du tout capturer le moment) ni de l’art (non parce que pour de vrai pour ce gars, l’art c’est l’image, pas la retouche. Y’en a qui font des retouches flagrantes sciemment et dans un but artistique, mais là ce n’est pas le cas, c’est juste pour cacher la misère) !

En fait, non, je me suis avancée il me semble. Le pire ce n’est pas le nom de son bizness… Le pire c’est qu’il existe des gens qui aiment ! Des gens qui utilisent l’adjectif « magnifique » dans leurs commentaires.
Eh mais qu’est-ce qui se passe les gens ? Vous avez de la merde dans les pupilles ? Il vous a sucé ? Une tumeur s’installe dans votre petite cervelle ? Vous pensez vraiment que ce cache-misère mérite plus qu’un coup d’œil de trois secondes tel que celui qu’on jette à un chaton en poils de lapins dans un mini-panier ou un tableau brillant et en relief d’Elisabeth II ???????

A cause de ce mec, je suis méchante. Et amère. Et envieuse aussi.
Et tout ça sont des sentiments que j’essaye vraiment à tout prix d’exclure de mon cœur car ça ne m’apporte rien. Du coup ça me rend encore plus méchante et amère de savoir qu’il provoque ça chez moi…

Je vaux mieux que ça…

Mais j’ai vraiment du mal avec la médiocrité :/

Rendez-vous sur Hellocoton !

35 réponses à « Moi j’étais photographe et toi ? »

  1. Dans ce genre de situation, ce que je fais sur FB notamment, c’est la suppression du profil de mes amis… ensuite pour tous tes autres amis qui like ses clichés, tu masques systématiquement ses posts et finalement… il disparaîtra naturellement de ta timeline FB.
    Autre astuce pas mal et qui nécessite un peu moins d’effort… Lacher FB !
    Si les gens aiment la médiocrité, grand bien leur face ! Ne perds pas ton temps à y prêter attention… la vie est suffisamment courte comme ça.

  2. Si d’autres aiment, c’est juste que ça leur plait, ils ne vont pas chercher plus loin ni comment ni pourquoi: ils aiment regarder et ils le disent à l’auteur, c’est un juste échange et ça ne fait de mal à personne :)

  3. Je déteste les photos retouchées. Je n’appelle pas ça de la photographie. Alors je comprends ta colère ma belle. Surtout quand on plus le type ou la nana se prend pour un génie et qu’il y a tout un panel de personnes qui le confirme.

    1. Ben pas un panel, mais quelques uns que j’estime et qui m’ont déjà dit aussi que mes photos leur plaisaient, alors du coup je me dis que moi aussi je fais de la merde s’ils me mettent dans le même panier :(((

      1. Mon sentiment est que tu t’entêtes et te tortures pour rien. Tu es bien plus aimé que ce que tu veux bien croire. Si, si la trentenaire célibataire passionnée et pétillante en haut de l’écrant, stopes tes larmes qui rident ton visage et détrempent le fond d’écrant.
        Le fond de cette histoire est que tu t’identifies à ce photographe qui « lui » est actif et productif. Tu lui reproches, dans le cadre professionnel, la faiblesse de son code déontologique mais ce n’est qu’un jugement de valeurs sans impotence. Il a choisi une autre approche de l’image et du spectacle que la tienne et il reçoit des « j’aime », sur FB, de tes ami(e)s. Or, tu en déduis qu’ils n’ont pas de sens artistique et que de fait ils dévaluent la qualité de ton travail comme y étant franchement hostile ! Par conséquent, tu ne recules devant aucun scrupule pour écraser un adversaire potentiel. Selon toi pour réussir, la fidélité de tes ami(e)s à leur ami photographe est loin d’être une valeur utile… Bref, ta démarche est intéressée, et ce aussi bien dans le cadre de ta vie intime que professionnelle.
        Tu exprimes, souvent, souffrir d’un sentiment d’isolement… pourtant tu attires l’admiration d’une partie de ton entourage ! De toute façon, tu ne peux pas laisser ton cercle relationnel indifférent à, ta facilité d’expression, tes goûts originaux, ton sens de l’esthétisme, ta créativité, ta générosité… et j’en passe.
        Tu as atteins ta priorité en obtenant une certaine forme de sécurité matérielle pour toi et tes proches (Educ. Nat. mon amour, quand tu nous tiens). Tu mérite, aussi, que ta recherche d’une stabilité affective soit bientôt satisfaite. Et tu aimes te ressourcer dans la nature. Donc, l’artiste qui sommeil en toi va, forcément exprimer tout son sens de l’esthétisme, pour notre plus grand plaisir, dans un futur que j’espère très poche.
        Je t’en prie, arrêtes de ruminer séches tes larmes de crocodile et sans rien avoir à prouver, mets nous en plein les mirettes! Ravis nous les yeux !

        We are together ! We love you to bits…
        Pour les francophone : Oui art tous gaies heures !

  4. Si je peux apporter mon grain de sel…depuis peu (1 mois)… je « fréquente » FB dans l’espoir de me faire connaître et reconnaître … et depuis 1 mois, ce que je constate c’est que bcp de personnes click sur j’aime sans même regarder, juste pour faire plaisir , ou plutôt ne pas déplaire….s’ils aimaient vraiment… ils écriraient un com. J’ai même eu un « aveu » là-dessus , je ne dirai pas de qui mais c’était très exactement ce que je viens de dire « quand j’aime j’écris qque chose de plaisant, quand je n’aime pas, je click juste j’aime » c’est aussi ça l’hypocrisie FB….alors à ta place… je lâcherai prise et ne me prendrai pas la tête avec ce mec, même si je te comprends et que … ça soulage et ça fait du bien de dire certaines choses mais surtout, ne t’arrêtes pas là, ignore….tu es une trop belle personne pour risquer des rides , au propre et au figuré, pour un pauvre type et les gens qui le « suivent », c’est un contexte malheureusement, un engrenage si je puis dire, comme la mode !
    Bisous réconfortants
    Mireille de Mireo-Créations

  5. Hello Dame Agoaye,
    Tu peux bloquer cette personne, comme çà, tu n’auras plus à te farcir ses photos et les commentaires de ceux qui aiment son « art » !!
    Merci à Marc le multi milliardaire d’avoir au moins créé cette jolie petite molette qui permet de supprimer virtuellement les gêneurs ;)
    Des bises Dame Agoaye :)
    Tuxedo

        1. Je suis désolée mais je ne peux pas filer la page à tout le monde… Pour te situer, Trenty a trouvé qu’il y avait quelques beaux clichés mais également des photos effectivement beaucoup trop retouchées.

          1. En gros, son travail n’est pas parfait.

            Et comme je l’ai dis à Agoaye, j’ai des potes qui ne se disent pas photographe qui font du meilleur taf :)

  6. Oui , tu es jalouse . Mais l’écueil dans lequel tu ne dois vraiment pas tomber c’est de te dévaluer « alors du coup je me dis que moi aussi je fais de la merde s’ils me mettent dans le même panier :(((« .
    La plupart des gens , et j’en suis , ne font pas la différence entre photo et photo retouchée ( sauf quand c’est flagrant et que Sarko a perdu son bidon et pris 15 cm pour être aussi grand que sa femme) .
    Quelque fois aussi les commentaires à propos de ceci ou cela sont des encouragements ou simplement des signes d’amitié , et il est possible qu’il n’y ait aucun jugement de la valeur du travail dans un « Magnifique » , mais qu’il faut le traduire par « tu es mon pote et je te le dis » .
    Alors oui , pousse un coup de gueule , mais ensuite …. relativise :D

    1. J’ai peur que mon coup de gueule soit une preuve de ma faiblesse, du coup je ne le ferai pas sur ces clichés, mais anonymement comme ici.
      En tous cas c’est forcé que ça remette tout mon boulot de photographe en cause. s’il faut que je fasse de la merde pour être appréciée à ma juste valeur, ce n’est même pas la peine de continuer.
      (J’imagine que c’est ce que devait ressentir Nino Ferrer…)

  7. Ah ah c’est rigolo que tu re-sorte cet article. Je ne sais plus si je te l’ai dit ou pas, mais de métier ( c’est à dire BEp et école ) je suis reporter .. Enfin j’étais car comme tu le sais, aujourd’hui, j’ai complètement changé de direction. Je connais ce sentiment. A l’époque, avec mon FB de photographe, je me désabonnais de ces  » gens là  » pour m’éviter toutes douleurs visuelles.
    Si ça peut te rassurer, crois en mon expérience, ces gens ne gagnent absolument pas un centimes avec leurs  » œuvres « .

    1. Alors oui, je l’ai compris quand j’ai lu ton billet sur ton ex… J’ai voulu te le dire mais j’avais un commentaire beaucoup plus constructif à faire en rapport à ton billet, et puis comme mes anciens billets à remonter sont programmés, je me suis dit que tu tomberais bien dessus un jour :)

      Après, ça ne me rassure pas des masses non, car pour moi l’argent n’est pas la motivation première. Ce qui me rend malade c’est que des gens trouvent leur travail beau et appellent ça de l’art. Certes peut-être, mais pas de l’art photographique, du graphisme plutôt !

  8. Ni l’un ni l’autre, appelons la merde, la merde. Si tu veux mon avis sur le sujet, je pense que ces gens qui écrivent  » magnifiques, superbes etc etc  » n’ont aucun élément de comparaison et leur oeil n’a as été éduqué. C’est triste mais c’est comme ça. Ce serait un long débat mais souvent les raisons à leur engouement ne sont pas celles que l’on croit.

      1. Tu sais, moi…. ce milieu m’a tellement dégoûtée, que je ne pense pas y revenir un jour.
        C’est très  » moi je  »  » moi je  » … et vas y que je t’appelle ma chérie mais que dès que tu as le dos tourné je m’envoie en l’air avec ton mari… Sans parler des coups bas entre photographes, avec les agences etc etc ..on pourrait écrire un roman mais il ne serait même pas marrant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.