Mon futur chat.

IMG_5632Hier j’ai acheté le nécessaire pour faire une portion gargantuesque de spaghettis bolognaise, j’me suis dit que j’allais mettre le paquet (au propre comme au figuré) et qu’il m’en resterait pour mes gamelles de la fin de la semaine et plus si affinités.

J’avais donc acheté 2 steaks hachés (en complément de la viande qu’il y a déjà dans la sauce…)

Finalement, mon meilleur pote et moi avons eu raison de la portion préparée. Il ne restait rien, pas de gamelle, oualou !

C’est pas que nous avions particulièrement faim, ni que mon meilleur pote mange comme quatre (quoi que…), mais c’est surtout qu’au final je n’ai pu cuisiner qu’un seul steak… parce que j’avais filé l’autre à un chat !

Alors Agoaye, en ce moment elle est seule (oui, ça y est, Ralph est sorti de ma vie, proprement, amicalement, toussa toussa), elle avait encore froid y’a pas si longtemps (j’ai un nouveau radiateur depuis seulement hier, et j’vous en parlerai car c’est le luxe ultime), elle nourrit ses songes de désirs illusoires (jolie phrase hein ? bien tournée mais super floue… -vous n’en saurez pas plus-) alors elle est fondamentalement super-ultra-archi-seule.

Et j’me suis suffisamment épanchée sur le sujet pour que vous sachiez que pour me sentir moins seule, un animal me convient parfaitement !

Il y a quelques mois déjà, j’ai remarqué un nouveau venu dans le quartier, un bébé tigré qui se faisait rejeter peu cordialement par les chats du voisin, mais il passait sur mon toit de temps en temps, et je laissais mes déchets de viande de temps en temps à son intention. Puis il a disparu…

Alors très logiquement j’ai pensé qu’il s’était fait écraser/bouffer/empoisonner/torturer à mort, enfin toutes ces joyeusetés qui attendent les chats dans une société où les hommes n’ont aucun respect pour les autres vivants autour d’eux.

Et puis hier, je le vois atterrir sur mon toit, comme avant mais avec quelques kilos de plus, un poil plus dru et surtout des testicules beaucoup plus grosses (ahah, je le savais que c’était un mâle, je l’avais reconnu rien qu’à sa tête lorsqu’il était encore tout bébé, j’suis forte en chats !) J’ai tapé au carreau pour qu’il me remarque puis j’ai ouvert ma fenêtre pour lui parler un peu.

Mi super-flippé mi quand-même-intéressé, il m’a regardé fixement et j’ai lu le mot bouffe dans ses yeux, le mot steak est apparu dans les miens et nous nous sommes tout de suite compris.

Après avoir jeté quelques morceaux de viande de plus en plus près, j’ai vu qu’il arrivait à s’approcher suffisamment pour que je lui donne dans la main, c’est encore très fragile, il a peur de la main c’est certain, il la pousse avec sa patte pour faire tomber la bouffe… Mais il arrive à s’approcher à moins de 50cm (avec un appât). Je n’ai pas encore essayé de le toucher, après tout ce n’est que la première approche !

Je pense que je vais essayer de l’apprivoiser, car de le voir en forme de boule grelottante sur mon toit à 2°c ne me plaît que très peu. J’ai acheté de la bouffe, et des croquettes (5kg, oui oui, j’ai la foi) et je vais commencer le boulot :

1- Lui poser sa gamelle tous les jours, à heure fixe, et ce même s’il n’est pas là. Et ce après avoir pris soin de l’appeler quand même une ou deux fois.

2- Logiquement il devrait arriver à connaître l’heure et attendre devant ma fenêtre (je lui donne 10 jours pour ça)

3- Graduellement poser la gamelle de plus en plus près, puis dans le bureau (faisable en 7 jours je pense)

4- Du bureau, passer au couloir (3 jours de plus) alors que je suis dans la pièce attenante

5- Du couloir au salon (disons 3 jours encore) alors que je ne suis pas dans la pièce (mais putain je serai où alors ? euh… cette étape est encore à approfondir)

6- Dans le salon mais avec moi à côté (difficile, disons 5 jours), ben ouais c’est vrai quoi, j’suis encore chez moi merde…

7- Graduellement le faire s’habituer à ma présence et envisager une cohabitation (et une castration aussi à terme, enfin tout pareil qu’une vie de couple en sorte)

Donc, et si mes calculs sont bons, j’aurai un chat pour Noël !

Et vous, vous avez des trucs pour apprivoiser les félins sauvages ? (non parce que ça m’intéresse vachement du coup !)
Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Published by Agoaye

Dans un univers parfait, Agoaye aurait Hugh Jackman pour boyfriend, un budget informatique/nouvelles technologies illimité et une carte haute-fidélité chez Lush... Dans notre monde, la réalité est bien différente !

2 Comments

  • Chat des rues. |

    29 avril 2014 at 6 h 00 min Répondre

    […] vous en parlais fin novembre : je m’étais dit que j’allais essayer de l’adopter un p’tit peu, je lui […]

  • […] alertes, mes commentaires, je range mes disques durs, je cherche des trucs capitaux sur wiki (genre comment apprivoiser un chat sauvage, que faire de tous ses vieux bouts de savons ou comment apprendre à faire la roue à un singe […]

Post a Comment