Ô blog, mon amûûr…

Faut pas croire que ces derniers mois sont la vitrine exacte de mon blog, non. En vrai j’adore cet endroit, il est pour moi un véritable ami, un confident, un journal intime pas du tout intime finalement.

Cette année, mon petit blogounet fêtera ses 6 ans… Vous rendez-vous compte ? Si c’était un enfant il apprendrait à lire !

Il m’a beaucoup servi à extérioriser pas mal de choses qui faisaient trop mal à l’intérieur, mais j’ai aussi pu partager avec lui les bons moments, les espoirs et les éclats de rire.
Ce qu’il m’apporte dépasse toutes mes espérances : VOUS.

Je ne vais pas tomber encore une fois dans un sentimentalisme cucul en vous disant que vous m’apportez beaucoup plus que vous ne le croyez mais je vous le dis quand même : je vous aime.

Des messages sont passés, des amitiés sont nées, des articles ont été partagés, des déclarations ont abouti, des problèmes ont éclaté (ben oui, quand même, faut pas se leurrer), des mots ont fait peur, d’autres ont rassuré.
Ma vie est beaucoup ici !

Mais ces derniers temps, j’ai fait ce que généralement je fais toujours quand je ne vais pas trop trop bien : je m’isole.
Je me dis que ça ne doit pas être agréable pour vous de lire mes états d’âme plus déprimés les uns que les autres et je ne voudrais pas vous tirer avec moi vers les abîmes marécageuses, alors j’arrête d’écrire… Parfois les billets programmés prétendent qu’il existe encore un semblant de vie, parfois même eux sont au bout et cessent d’alimenter la machine bloguesque…
Du coup l’endroit semble déserté, abandonné, et vous avec !

Cette année j’ai décidé de refaire un projet (au grand étonnement des personnes que j’avais déçues l’année dernière). Il est comme le premier petit brin d’herbe qui repousse sur un sol crevassé…
Cette année j’ai même envie de participer à mon projet (grande nouvelle pour moi qui, l’année dernière, a calé bien trop tôt…)

Le billet d’aujourd’hui vous raconte comment, en collant à mon projet de l’année, je décide de reprendre le blog en main, lui refaire une nouvelle jeunesse et revient un petit peu me rappeler à votre souvenir.


Dimanche (bon ça compte pas mais un peu quand même)

J’ai commencé ce jour-là, le 1er janvier…

Date symbolique pour débuter le projet et laisser ses participants découvrir le premier verbe : « décider ».
Comme pour tout début de projet, j’ai créé le billet-explicatif, partagé le macaron et la bannière, expliqué un petit peu comment tout fonctionne et répondu à quelques questions (parce que mes explications ne sont parfois compréhensibles que de moi-même, c’est terrible :))

Forte de mon entrain, j’ai rédigé le traditionnel billet sur mes résolutions de l’année sous forme de jeu, le yahtzee et ai terminé d’inclure les photos dans le 1er épisode de ma nouvelle rubrique sur le bullet journal.
Et puis avant de me coucher : PAF, j’ai même rédigé et programmé le LLDDD du lendemain matin !
Je reprends un peu du poil de la bestiole !

J’ai trouvé ma phrase-résolution de la semaine 1 du projet : « Cette semaine, je décide de reprendre le blog en main (reprise du LLDDD, programmation de quelques billets d’avance, lifting, lecture…)« 
YES !

Lundi

Je ne travaillais pas (ouffff, c’est cool la rentrée le mardi, toutes les semaines devraient ressembler à celle-ci…)
Je me suis donc ruée sur mon PC, très encouragée par les commentaires qui attendaient déjà bien sagement mon réveil de grasse matinée (14 heures quand même… Ça va être super dur demain !).

J’ai décalé la programmation du billet-Yahtzee pour mettre à la place la phrase de Janvier du « Comment ça commence ? » que j’ai presque failli oublier.
J’ai également rédigé les découvertes de phrase dominicales des semaines 2 et 3 pour mon projet de l’année (au moins ça c’est fait, j’aimerais bien continuer à m’avancer…).

Ensuite j’ai fait un peu de lecture sur vos blogs ou articles Facebook et ai posé quelques petits commentaires ça et là. J’ai également répondu aux miens et me suis promise d’être plus assidue à cette tâche !

Pour finir, et après avoir fait une pause manuelle en faisant ma page de la semaine dans mon Bujo, j’ai décidé d’une dernière action sur le blog : la programmation de la 1ère impression numéro 143 (pfiouuuu, déjà !!!)

Oh et puis j’ai commencé ce billet-ci en brouillon, histoire de l’écrire un petit peu chaque jour (car avec ma cervelle de poisson rouge sniffeur de colle, je ne risque pas de me souvenir de grand chose si je ne le note pas jour après jour…)

En parallèle de tout ça, j’ai été très active sur Facebook et j’ai eu de supers échanges… La joie revient !

Mardi

C’est le jour du retour à l’école, j’étais super contente de retrouver mes élèves, et j’ai réussi à me garder du temps au retour pour traînasser un peu sur mon blog.

J’ai répondu à mes commentaires et écrit quelques statuts sur Facebook.

Par souci d’optimisation, j’ai décidé de ne pas écrire, j’ai quelques billets d’avance et j’aurai plus de temps mercredi.
Alors pour compenser j’ai lu.

J’ai beaucoup de retard dans mes lectures de « Comment ça commence », je culpabilisais un peu d’avoir lancé un truc et de n’avoir pas suivi les productions derrière.
Et franchement, j’ai dévoré les participations du mois de février et mars de l’année dernière, j’ai découvert de véritables pépites… Ça m’a fait beaucoup de bien !

Forte de cette satisfaction d’avoir rattrapé le temps perdu, j’ai également rédigé le défi de la semaine 20 de feu mon projet « Un défi ou un écrit ».
Le projet est terminé certes, mais je regrette un peu de n’avoir pas été capable de créer les images des 52 semaines de défi, ce manquement me laisse un très fort goût de travail inachevé. Je me suis donc mis en tête de le compléter, et si en plus ça peut entrer dans ma phrase-résolution de cette semaine, c’est tout bénef’

Mercredi

La nuit a été très difficile. Je n’ai pas fermé l’oeil… Enfin si, je les ai fermés, mais ils se rouvraient tout seuls ces imbéciles là…
Alors vers 5h00 j’ai décidé de cesser d’essayer et je suis retournée à mon bureau pour bosser, mais pour l’école cette fois. Puis j’y suis partie… à l’école.
Et j’en suis revenue bien démoralisée (parce que fatigue + désillusion inattendue)

L’après-midi, j’ai donc tenté par tous les moyens de me remonter le moral et j’y ai plutôt bien réussi grâce à mon courrier, des courses pas du tout équilibrées et les commentaires du blog, les réseaux sociaux et vos articles pour le projet.

Je n’ai pas été très productive pour le coup, mais j’étais dans le coin (enfin jusqu’à 17h où je me suis rendue compte que j’étais debout depuis 34 heures et demi et que j’ai été prise de malaise.)

Jeudi

Je commence à remettre un petit peu les pieds sur terre.

Du coup, après ma journée de taf, j’ai répondu aux commentaires sur mon blog, sur les réseaux, j’ai lu les billets partagés sur le groupe Facebook du projet.

J’ai ensuite rédigé le billet de vendredi auquel je pensais depuis déjà la veille (mais que j’étais bien trop crevée pour écrire).

Vendredi

Pfiouuuuuu, enfin la fin de la semaine (dit celle qui n’a bossé que 3 jours et demi).

Sachant que la journée a été un peu contrariante (administrativement surtout), j’ai fait pédale douce sur le blog tout en me promettant d’y mettre le paquet demain (j’ai que ça à faire et en plus j’en ai super envie).

Du coup j’ai répondu aux commentaires et j’ai lu les dernières participations au projet, et c’est tout !

Mon oisiveté m’a ensuite fait traînasser comme une bienheureuse sur les réseaux sociaux, sans but, jusqu’à ce que Blogo commence à me manifester sa trop grande faim en me collant méticuleusement son anus sous le nez.

Samedi

Mes môms sont prévues à dîner. Du coup la grosse priorité c’est le ménage et la vaisselle (si on peut encore appeler l’amoncellement sale débordant de partout de la vaisselle…).

Entre deux tâches, je me détends sur Facebook, je réponds aux commentaires et je lis les dernières participations de mon projet qui arrivent dans la journée.
J’ai également remonté mes vignettes de décembre. Concrètement je ne suis pas sûre que ça serve à quelque chose, mais puisque je mets toutes mes vignettes depuis le début sur Pinterest et que les comptes sont synchronisés, je laisse faire.

J’avoue, j’ai fait aussi mon Bujo. J’ai eu l’idée d’une nouvelle page la nuit dernière et j’avais tellement hâte de la faire que je l’ai faite passer avant mon blog.
J’ai eu bien fait, elle est sublime, j’en suis hyper contente ! (Je vous la montrerai dans un prochain « Du côté du Bujo », promis)

Après le dîner, j’ai pu me consacrer un peu plus au blog .
J’ai continué à rattraper mon retard sur le projet de 2016, « Un défi ou un écrit » et je me suis attelée à la rédaction du défi de la semaine 23 que j’avais zappé.
Comme j’ai trouvé ça dommage de les balancer comme ça sans autre forme de procès, j’en ai fait un billet planifié pour la semaine prochaine.

Ensuite j’ai pris mon courage à deux mains (à 22h48, c’est souvent vers ces eaux-là que je prends mon courage à deux mains :)) et j’ai planifié mes programmations Hootsuite pour tout le mois de janvier. Cela faisait 7 jours que les réseaux sociaux en étaient privés et ça me manquait !

Dimanche

Ahhhhh, j’ai bien bossé ce jour-là. Vu que c’était le dernier jour de la semaine j’ai voulu frapper fort (et puis je n’avais rien d’autre à faire non plus, que c’est agréable d’avoir un appartement propre, j’avais oublié…)

Tôt le matin (13h00), j’ai commencé par répondre à vos commentaires sur le blog et sur Facebook. Comme le billet de présentation de la semaine 2 avait été publié, je l’ai partagé sur le groupe du projet et ai répondu à toutes les réactions qu’il a suscité (je pense qu’on va avoir l’eau à la bouche la semaine prochaine !!).
J’en ai profité pour accéder à la demande de Nathalie de garder l’ancien système dans InLinkz (à savoir que chaque billet ajouté sur mon blog possède son propre numéro). J’ai donc modifié les 3 formulaires à venir.

Je me suis ensuite penché vers mon billet de Bujo.
Je vois régulièrement (sur les groupes de Bujo ou ailleurs) des gens qui s’insurgent contre le côté créatif des journaux de certains/certaines et qui voudraient rétablir la vérité : le bujo c’est en noir, c’est rapide et ça fait gagner du temps.
Du coup j’ai ajouté un petit texte dans mon billet déjà paru, disant que moi je m’en servais également comme support créatif mais que du coup les puristes ne le considèreraient pas comme un vrai Bullet Journal…
Après tout, y’en a bien qui appellent le Nutella du chocolat…

Comme j’étais sur ma lancée, j’ai préparé le second billet Bujo (très complet, qui m’a pris beaucoup de temps). Je ne sais pas encore quelle sera la fréquence de ces publications, je me laisse le temps de réfléchir.

Pour finir, j’ai fait quelques lectures (les « Comment ça commence » des mois d’avril et de mai 2016 et quelques billets du projet) puis j’ai terminé de rédiger ce billet afin qu’il soit prêt à poster lundi matin.


Ce billet est dix fois trop long, mais il a au moins le mérite de répertorier tout ce qui fait que je pense avoir vachement bien relevé le défi de cette semaine.

Je suis fière de moi. Le blog a repris un peu de dynamisme et d’humanité grâce à mes efforts, mais surtout grâce à vous qui êtes encore fidèles au rendez-vous.

La seconde semaine promet un petit retour à la vie non virtuelle car le verbe proposé est « cuisiner » et que ça, même avec la meilleure volonté du monde, je ne peux pas le faire sur mon écran :))

 

Et vous, avez-vous réalisé votre challenge cette semaine ?

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

Published by Agoaye

Dans un univers parfait, Agoaye aurait Hugh Jackman pour boyfriend, un budget informatique/nouvelles technologies illimité et une carte haute-fidélité chez Lush... Dans notre monde, la réalité est bien différente !

23 Comments

  • Mouss et Compagnie

    9 janvier 2017 at 8 h 40 min Répondre

    ça fait du bien de te « voir » active parmi nous et participer à ton propre projet. ça, ça m’avait beaucoup manqué l’année dernière. Quand tu nous donnes un sujet, j’aime bien savoir quel sens tu lui donne toi, dans ta petite tête ^_^ ! Défi relevé, haut la main !!! bravo :D

    • Agoaye

      9 janvier 2017 at 19 h 37 min Répondre

      Rho je te remercie, ça me fait chaud au cœur…

      Ben là tu vois j’y ai été à fond, en plus c’était pour le blog, j’avais besoin d’un petit redémarrage alors c’était parfait. Sans vouloir trop m’envoyer de fleurs, je kiffe ce projet parce qu’il laisse la possibilité à chacun de composer selon ses besoins/envies du moment. C’est vachement plus libre, ça fait du bien !!
      Bon par contre cette semaine mon billet sera plus court, j’vais pas avoir le temps de cuisiner tous les jours ;)

  • Petite ombre

    9 janvier 2017 at 16 h 31 min Répondre

    que tes artciles soient programmés ou pas, qu’il soit « déprimants » comme tu dis, ou le contraire, moi j’aime te lire… tu n’es pas superficielle et ne cache rien, c’est ta sincérité qui me touche! tu as une façon d’écrire incroyable!!!! vive les 6 ans de blog!!!!
    sinon tu as bien repris en main ton blog d’après ce que tu racontes!!!
    j’ai vu tes nombreux commentaires sur mon blog, par rapport aux lectures en retard que tu avais… du coup tu me fais relire mes publications aussi, c’est cool lol
    tu vas cuisiner aussi alors cette semaine?

    • Agoaye

      9 janvier 2017 at 19 h 44 min Répondre

      Rho merci, c’est très gentil tout ce que tu me dis. Parfois j’ai l’impression d’être barbante…

      Mes commentaires sur les anciens « comment ça commence » ont fait remonter des souvenirs chez beaucoup effectivement, et j’ai même déterré quelques anciennes envies de participer, c’est cool ! En tous cas je pense qu’avant de lire les participations les plus récentes je vais devoir programmer toutes mes amorces à venir pour ne pas être influencée par la tournure que prennent certains récits :)

      Bon et pour la cuisine… Oui, j’aimerais ! Mais j’ai un emploi du temps un peu chargé, j’ai bien peur de n’avoir du temps que ce week-end :/

  • Melle Bulle

    9 janvier 2017 at 22 h 41 min Répondre

    je suis ravie de relire ta vie, de la vie, ici !
    Happy 6 à toi et ton blog … c’est vrai qu’on les aime c’est p’tits :)

    • Agoaye

      11 janvier 2017 at 17 h 50 min Répondre

      Oh merci !
      Bon pis on attend un peu pour les bougies, ce n’est qu’en octobre ;)

  • Guillemette

    11 janvier 2017 at 21 h 49 min Répondre

    Super :) Tu peux être contente de toi effectivement, et plus on te voit, mieux on se porte !
    Bonne chance pour la semaine prochaine, love :)

    • Agoaye

      12 janvier 2017 at 18 h 51 min Répondre

      Tu me flattes, merci :)
      Bon la semaine prochaine ça va être une autre paire de manche, « cette semaine je cuisine… » encore faudrait-il que j’aie le temps :/

      • Guillemette

        13 janvier 2017 at 21 h 33 min Répondre

        Ah oui, bon courage ;) Mais bon, qualité avant quantité, ça compte aussi pour le temps passé. Tu as l’habitude de cuisiner un peu ? (J’entends « tu sais faire », le temps étant effectivement une autre paire de manches…)

        • Agoaye

          14 janvier 2017 at 0 h 23 min Répondre

          Ah oui. Bon sans vouloir me la jouer prétentieuse, je suis une excellente cuisinière. Ma grand-mère l’était, ma mère l’est… donc voilà, je continue la tradition

          • Guillemette

            14 janvier 2017 at 21 h 29 min

            Super — c’est sûrement le plus agréable, quand c’est transmis en famille :) Après, on peut aussi apprendre pour soi, mais c’est différent.

          • Agoaye

            15 janvier 2017 at 16 h 14 min

            Voilà, moi je n’ai pas eu l’impression d’apprendre

          • Guillemette

            15 janvier 2017 at 19 h 29 min

            :)

          • Guillemette

            15 janvier 2017 at 19 h 30 min

            Tu as été initiée plutôt :)

          • Agoaye

            15 janvier 2017 at 22 h 52 min

            Voui, voilà, c’est le mot

  • vassilia

    12 janvier 2017 at 22 h 56 min Répondre

    effectivement tu as repris le chemin du blog ! moi j’ai hâte de voir ce que tu vas nous écrire sur « cuisiner » lol. A vite !

    • Agoaye

      14 janvier 2017 at 0 h 17 min Répondre

      Je galèèèèère, je galèèèère… En fait j’ai eu une grosse semaine, et si je veux honorer ma phrase-résolution, va falloir que je m’y colle ce week-end :)

  • Ophelie (L'Écarpulte)

    15 janvier 2017 at 4 h 04 min Répondre

    Rhoo te sentir et reprendre du poil de la bête ça fait du bien à lire !
    Tu sais billet déprimant ou pas ce n’est pas grave car au fond c’est ton toi entier on a tous des periodes avec et d’autres sans ! Mais bon c’est génial de te sentir mieux ! :)

    • Agoaye

      15 janvier 2017 at 16 h 11 min Répondre

      Oui, je préfère écrire des trucs gais quand même :))
      Merci ;)

  • Bleue

    15 janvier 2017 at 20 h 00 min Répondre

    Ouiiiiii!!! Plein plein plein de lectuuuuuuuuuuure!!!!!!!

Post a Comment