Oui, j’ai douté…


Ma vie de gaga d'animaux / jeudi, février 12th, 2015

014… et même que c’était le week-end dernier !

Encore une fois, ma cyclothymie m’a joué des tours…
Encore une fois, je suis passée d’une altitude raisonnable au fond du trou en moins de temps qu’il ne faut pour vous l’écrire.
Encore une fois, j’ai annulé des trucs, j’ai décliné des invitations, j’ai même perdu du fric !

Mais le plus important dans cette histoire n’est pas le fait que j’aie passé mes deux jours de repos en position fœtale à pleurer dans mon lit, non, finalement le plus grave c’est que j’ai douté de quelque chose.

Les déclencheurs ont été variés… Une soirée rangement de merde, un nouveau pipi de chat hors litière, un message inapproprié à un moment pas bien choisi, la fatigue, le manque, l’ennui et puis cette putain de période de merdasse qui touche de près ou de loin à ce que les gens nomment communément « amour » et que je ne vivrai jamais.

Donc, ma réaction n’a pas du tout été proportionnelle. Je me suis refermée comme une huître au citron et j’ai tourné des idées incohérentes dans ma cervelle en surchauffe. Je ne sortais de ma chambre que pour nourrir Blogo, et ça m’ennuyait au plus haut point, et je me suis donc naturellement dit que j’aurais été nettement plus tranquille s’il n’avait pas été là.

On y est !

Là j’ai douté !

Et là je me suis dit qu’il n’était pas encore pucé, pas encore « officiellement » à moi, que je l’avais sauvé, sociabilisé, soigné et tout ce que je pouvais faire pour lui.
Je me suis dit que je ne pouvais finalement rien de plus, et qu’une vraie vie de chat ne se vit pas dans un 35m².
Je me suis dit que contrairement à ce que j’avais annoncé au début de notre cohabitation, je ne le laisserai pas aller dehors, que c’est trop dangereux (Pour ceux qui me suivent : un second chat errant a disparu : le noir tout pouilleux, le chat d’Halloween, je ne l’ai pas vu depuis plus de deux mois, je pense qu’il lui est arrivé malheur) ou alors en laisse, avec moi. Entravé quoi !

Et donc, naturellement j’ai douté du bien fondé de sa présence à mes côtés.

J’ai pensé le proposer à l’adoption, que vu comme il est sympa et super habitué maintenant (plus sociable qu’une sangsue à la superglu), il n’aura aucun mal à séduire une autre personne que moi et à se trouver un foyer aimant et mieux adapté à sa nature féline.

J’ai mis un statut Facebook et j’ai fait peur à beaucoup.

Aujourd’hui, le moral est un peu revenu. La classe est un tout petit peu plus agréable, la fatigue se fait plus vivable, le temps s’améliore (oui ça joue), je continue mon ascension de superstar en écrivant pour Interflora… Du coup je réfléchis moins en ce sens.

Nathalie est venue me rendre visite hier, et nous avons beaucoup parlé du chaton, tout en le malaxant allègrement (j’illustrais le fait qu’il soit vraiment cool et que je pouvais le tripoter dans tous les sens… « Même sous les pattes ? » « Bah oui regarde… oh, et tu veux lui voir les dents ? Tiens… ») et c’est vrai que je me suis dit qu’il n’avait pas l’air fondamentalement malheureux, même s’il est extrêmement dépendant de l’humain (donc moi) du fait de sa situation d’enfermement.

Ma mère fait de la psychologie de bazar en disant qu’il cherche à tout prix à être satisfaisant. Dans les meilleurs moments, je finis par la croire, dans les moins bons je me dis que je le rends malheureux.

Et vous, vous pensez qu’un chat peut s’épanouir enfermé ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

45 réponses à « Oui, j’ai douté… »

  1. Coucou…

    C’est un grand OUI ! Evidemment qu’il peut s’épanouir sans sortir, un chat n’est pas un chien… J’ai gardé mon premier chat 15 ans et il n’a jamais mis une patte dehors, j’avais juste installé des moustiquaires sur mes fenêtres car je voulais pouvoir ouvrir en grand quand je voulais.

    Un chat qui n’est pas habitué à sortir ne demandera pas à y aller… En revanche si tu le laisses sortir une fois, c’est foutu, il voudra y retourner.. Il a juste besoin de manger, boire, pioncer et jouer avec toi (ou avec d’autres bipèdes à station verticale, oui j’adore Thiefaine lol). Tu lui fais juste couper les coucougnettes, comme ça tu es tranquille… Et pour les grilles rien de tel qu’une bûche bien sèche !

    Je pense sincèrement qu’il ne sera pas aussi heureux avec quelqu’un d’autre qu’avec toi… Le risque c’est qu’il se sauve pour revenir dans sa maison donc chez toi.

    Et puis c’est réconfortant les ronrons d’un matou !
    Bon courage…
    Nath

  2. Non chez toi il ne faut pas qu’il sorte… Il fera la différence entre sa maison et celle de ta mère…

    Et puis s’il ne sort pas, tu le protèges…

    C’est vraiment l’animal le plus facile à garder en intérieur, sans qu’il soit en cage…

  3. Certains chats n’aiment pas sortir. Sur les 2 chats qu’avaient Big, frère et soeur, le male chassait, se bagarrait et la soeur, une peureuse qui preferrait les placards que le jardin.
    Et d’autres amis ot des chats d’appartement, sans aucune difficulté. Un chat n’est pas un chien; ils aiment dormir.
    Un chat a aussi un 6ieme sens; il sait lorsque tu ne vas pas bien; il te montrera plus d’affection ou alors te fera plus chier juste pour te rappeler qu’il est la, que la vie doit continuer.
    Il a senti que tu n’étais pas bien, d’ou son pipi hors litière.
    Il t’a choisi Blogo; regarde les progrès que vous avez fait ensemble. Tu n’as pas le droit de l’abandonner une 2ieme fois

    Apres, aussi certains chats, comme muppet sont vraiment attaches a un seul maitre. Donc si il va chez ta mere, amène des affaires a toi, afin qu’il sente ton odeur. Il dormira sur ton pull ou truc comme ca.
    J’avais attache muppet a un longue corde avec son harnais pour gamdaber dehors car un chat qui ne connait pas l’extérieur risque en effet de se perdre.
    Achete une litiere, que tu installes aux WC, et si possible que ta mère ne le laisse pas sortir et tu retrouveras Blogo a ton retour, surement encore plus pot de colle: que jamais -))

  4. Ah ça tu peut le dire tu m’a fait peur sur facebook.
    N’abandonne pas blogo pour un coup de mou, il a pas l’air malheureux au vue des photos que tu nous montre et ce que tu nous raconte. Et un chat peut très bien vivre sans sortir dehors c’est pas comme un chien.
    Aller haut les coeurs et arrête de douté et n’abandonne pas blogo pour un coup de mou.

    1. Je ne considérais pas ça comme un abandon, et aujourd’hui non plus.
      Sans sociabilisation, il aurait été piqué par la fourrière car non adoptable.
      Maintenant qu’il est sociabilisé, il pourrait trouver une bonne famille.
      C’est comme si j’avais été famille d’accueil au final tu vois…

  5. Hello!
    Ils survivent très bien, mes deux chats de 7 et 9ans restent à la maison, ma soeur fait de même et également mon père, ce qui fait déjà 6 chats! et j’en ai rarement vu de plus heureux. A part un des mien qui a un penchant psychotique, mais ça a l’air de famille. L’autre a le droit de sortir depuis ses 1 an mais le fait maintenant de moins en moins, et pas plus de 5min consécutives (elle préfère qu’on l’accompagne). Ne pas sortir n’est pas forcément la meilleure solution, mais cela n’est pas indispensable à leur bonheur, promis juré! (3min suffise à la mienne pour ramener un oiseau au printemps, et considérer que cela ne vaut plus la peine de mettre le nez dehors, l’autre ne sort qu’avec une laisse, avec pour seul volonté de manger le plus de brins d’herbe possible). Si tu le veux, garde-le, ne vous prive pas tous les deux, si tu préfère ne pas en avoir, trouve-lui une bonne famille, tout est dit. :)

  6. Si le chat devait être malheureux, ça se verrait à coup sur !!! Et dans la mesure ou tu te pose la question de quoi faire pour son bonheur, j’ai envie de dire que tu feras mieux que 90% des personnes ;-)
    Après, qu’il ait 35m2 avec quelqu’un d’aimant (95% du temps si on compte les jours « off ») ou 500m2 en solo… Je pense qu’il préfèrera les 35m2 et son Agoaye !

  7. Hello ! Toi , tu vis bien dans tes 38m2 et tu t’y sens bien …. t’es même capable de reste recroquevillée pendant 48h dans ton lit soit moins de 3m2 … alors ton appart pour Blogo , au regard de sa taille il est gigantesque ! Et le top du top , tu es là ! Aime le , délaisse le quand tu en sens le besoin , il continuera à venir chercher ta présence parce qu’il t’aime ou plus pragmatiquement parce que tu es celle qui le nourrit . Et arrête de te faire des nœuds au cerveau , Carpe Diem

  8. A manger à boire des calins et jouer un chat c est simple à garder enfermé. Je connais des gens qui ont deux chats un grand jardin des chatieres et les chats ne veulent pas sortir. Encore plus quand il caille. Ton blogo n a pas l air malheureux aupres de toi.

  9. les chat aiment sortir c’est sûr mais quand on habite en ville et en appartement on peut les apprendre à rester dans la maison et ils ne seront pas malheureux il faut s’en occuper, en prendre soin et les aimer et peut-être qu’un jour l’amour te sourira

  10. Dans l’absolu on serait tous mieux à vivre dans une grande baraque mais c’est pas le cas et on survit tous. L’important n’est pas où on est mais avec qui on est. La vie dehors présente des dangers, surtout avec les ordures qui trainent… j’ai toujours eu des chats d’appartement qui à défaut d’etre des aventuriers, avait toujours un coin de lit douillet qd d’autres dormaient sous les voitures. Chacun sa vie, y’a q l’amour qui compte. (et puis tu sais y’a des chats sympas plein les refuges, c’est pas une garantie pour en sortir).

  11. Y’a des chats qui sortent et qui aiment ça d’autre non, mon plus vieux chat a 8 ans elle est restée enfermé en appart 7 ans après on a déménager dans une maison elle sortais mais sans plus … Mon plus jeune chat sortait un peu plus longtemps mais en général les 2 se pointait dès que je fermais la fenêtre …
    Mais pour répondre a ta question oui un chat peu vivre enfermé , la on est de retour en appart et ça roule !
    bon courage!

  12. j’ai eu mon chien (énorme toutou de 40 kilos) à une période très sombre de ma vie. je l’aimais, ne l’aimais plus. le voulais le voulais plus. et résultat c’est le chien le plus heureux des chiens, même si pendant un an il a été cloisonné dans l’appart avec une maitresse qui ne supportait même plus de le caresser.
    pour les chats c’est pareil, faut pas les prendre pour plus blonds qu’ils ne sont ! (amies blondes, je vous aime). Il ne sera pas malheureux loin de là. Y a bien que les femmes pour se poser ce genre de questions : comme le dit Lalotte-que-j’aime-grave, tu l’aimes, il t’aime, plein de possibilités, sauf celle de le lacher ;-)

  13. J’ai un couple d’amis qui a 3 chats dans un appartement, et ils sont loin d’être malheureux ! :)
    Un chat peut se plaire aussi bien en appartement qu’en maison avec un jardin. Nous elle sort très peu. Je ne veux pas prendre le risque qu’elle se fasse renverser, vu qu’elle n’est pas très douée et qu’on est en plein à un carrefour. Et puis souvent elle s’est fait attaquer par un connard de chat du voisinage, qui l’amochait bien (elle avait plein de griffures la pauvre) et qui rentrait même à l’intérieur de chez nous pour continuer à la castagner… :(
    Un chat, ça dort beaucoup. Il leur faut juste des moments de calme, à boire et à manger, une litière propre, des câlins et un peu d’activité (jeux avec nous), et ils sont les plus heureux du monde !
    Ça se voit qu’il aime être avec toi. On dit que ce n’est pas nous qui choisissons un chat mais eux qui nous choisissent. Je crois bien qu’il t’a choisie. :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.