Pas de fleurs bordel !

IMG_5561Pourquoi j’y pense maintenant ? Bah parce que j’ai vu une immense photo de fleur sur un blog vaguement parcouru… Une photo immonde d’une gigantesque Phalaenopsis (même le nom est moche, c’est dire !) et donc du coup je me suis rappelé que j’avais ma propre fleur moche dans l’appart.

Sophie (c’est le nom de ma fleur, parce que ça allait bien avec « Fred » qui est le nom de mon baobab (oui, j’ai un baobab dans mon appart, ça vous ennuie ?)) est une orchidée de j’sais pas quel marque. Tout ce que je peux vous dire c’est qu’elle est bien trop grosse pour que je puisse la supporter sans m’en plaindre.

Présentement, je pense qu’elle doit être à moitié morte… Perchée au-dessus de mon frigo (parce que c’est encore là que je la vois le moins), elle a perdu toutes ses grosses fleurs jaunes et rouges (non, mais sérieux…jaunes et rouges ! Quand vous vous habillez vous mettez du jaune avec du rouge vous ? Personne ne met du jaune avec du rouge (ouais, bon, à part Oui-oui)). Or, les feuilles tiennent bon, et j’ai beau détester cette intruse exotique, mon petit côté animiste/hypersensible/niaise m’empêche de la bazarder à la benne du jeudi soir…

Alors vous vous dites sûrement, si vous me connaissez un chouïa, que c’est relativement pas croyable que quelqu’un arrive à me refourguer un truc qui me plaît pas avec la grande bouche que j’ai. Oui, mais non… Ma grande bouche ne s’ouvre pas dans toutes les occasions, et en tous cas pas au boulot !

Car oui, c’est une maman d’élève qui m’a refourgué Sophie ! La maligne s’est calé au portail un beau matin de juin et a poussé sa petite fille vers moi avec les bras chargés de cet immonde monstre végétal.

Que pouvais-je faire je vous le demande ? A part esquisser un rictus pouvant, du portail, ressembler à un sourire ému ?

Cette maman diabolique n’a pas été la seule à m’offrir des plantes, mais les autres ont eu la délicatesse de me les offrir déjà mortes. Roses en boutons et bouquets en tous genre ont été mon jackpot ce jour-là. Aux collègues rentrant dans la classe et me lançant un admiratif « Oh làlà, toutes ces fleurs !!!« , je répondais mollement : « Ouais, t’as vu, on dirait que je suis morte. »

Mais revenons à Sophie…. Sophie… Sophie qui prend de la place sur ma table de salon… Sophie qui trône, fière et vaniteuse à n’importe quel endroit où on daigne la poser… Sophie qui a nécessité l’intervention hebdomadaire d’un arroseur à domicile durant les deux mois d’été… Sophie qui te remercie en ne sentant rien du tout et en paumant toutes ses grosses fleurs dès qu’il fait moins de 20°c !

Bref Sophie, je ne l’aime pas.

Fred, lui, est un véritable amour ! Fred est revenu avec moi du Sénégal, planqué entre un débardeur et un paréo dans une valise malmenée par les employés des low cost… Fred a poussé ici, à Paris alors qu’il est à des années lumières de son climat de base… Fred n’a jamais soif, Fred ne parade pas, Fred ne se fait pas remarquer… Et pourtant Fred est d’une beauté affligeante, ses 35 bons cm de haut font apparaître une silhouette de « vrai » baobab, avec le tronc plus large à la base, et des feuilles juste magnifiques… En hiver, Fred s’endort, on croirait qu’il est mort. Il perd toutes ses feuilles pour mieux les récupérer dès qu’il sent que la chaleur revient, et franchement il ne se trompe jamais : Tant que Fred n’a pas de feuilles, je ne range pas les habits d’hiver, c’est pas la peine… Mieux que Météo France !

Bref Fred, je l’aime.

Enfin bon, tout ça pour dire que j’aime choisir mes plantes. Et pas seulement en fait : je veux choisir mes plantes, car je suis assez responsable pour ne pas les balancer sans raison ou m’amuser à les faire dépérir juste parce qu’elles m’emmerdent. Alors les gens qui me connaissent bien ont fini par comprendre et je passe pour la chieuse de service qui donne des ordres quant aux cadeaux qu’on lui fait, mais tant pis ! Et puis ça crée quand même parfois de bons souvenirs :

Je me rappelle par exemple de la tête interloquée de mon copain qui m’a apporté un gros bouquet de fleurs lors de sa première visite chez moi et à qui j’ai sorti un « Merciiiii…. Elles sont jolies… Mais je peux te le dire maintenant ? J’ai horreur des fleurs mortes, et les vivantes je dois les choisir. »

J’vous raconte pas la tête du pauvre ingénieur en nature et environnement (oui, j’ai un copain, et oui, il est ça comme boulot…)

Tenez, j’suis même en train de chercher une photo de Sophie en fleurs et je me rends compte n’en avoir jamais prise… Du coup j’vous ai mis Fred en vignette, il est beauuuuu hein ?

Et vous ? Aimez-vous les plantes ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Published by Agoaye

Dans un univers parfait, Agoaye aurait Hugh Jackman pour boyfriend, un budget informatique/nouvelles technologies illimité et une carte haute-fidélité chez Lush... Dans notre monde, la réalité est bien différente !

No Comments

Post a Comment