Pourquoi je reste sur les sites de rencontre…


Ma vie de célibataire / vendredi, janvier 24th, 2014

IMG_6381Voilà un petit moment que je discute chaque soir avec un gars croisé sur un site de rencontre. C’est l’une des raisons qui me poussait à déserter Twitter assez tôt ces temps-ci (ça et le fait que ça devienne un tchat pour fans de M6 et TF1 -sérieux, on peut pas bloquer les #adp #thevoice et autres #topchef ? Car ça me gonfle ultimement !!!- )

Bref, je me suis fait prendre au jeu d’une conversation assez régulière, alors que fondamentalement, rien ne pouvait m’y préparer…

Déjà, vous savez qu’en ce moment, ce n’est pas la joie. Le spectre de l’angoisse qui pourrait survenir n’importe quand plane au dessus de moi, difficile dans ces cas là d’envisager des interactions réelles avec des gens inconnus… Tu imagines que je rencontre le garçon et que d’un coup je sois obligée de me barrer en plein milieu du rencard, façon cendrillon mais toute blême et avec la nausée en plus ? Pas top !

Ensuite y’a quelque chose qui m’obsède… Depuis quelques mois déjà. Un truc important, comme un truc à finir. Je ne peux pas vous en dire plus mais en somme c’est comme si mon cœur n’était pas libre. Et l’échéance pour qu’il le soit ne dépend pas du tout de moi !

Et enfin le garçon n’est pas mon style. Entendez par là qu’il a les cheveux courts :) Rappelez-vous, je vous avais déjà parlé de ma fascination érotico-passionnelle pour les chevelus. Eh bien lui ne rentre pas dans mes habituels critères de recherche. Certes il n’est pas chauve (dieu merci !) mais il a les oreilles dégagées, c’est court, beaucoup trop court !

Alors je vous vois vous demander « mais pourquoi donc a-t-elle commencé un échange avec lui s’il ne lui plaît pas ? »
Ben parce que je m’ennuyais. Et parce que quelqu’un m’a dit d’arrêter de courir après les chevelus. Et parce que je voulais penser à autre chose qu’à cet autre truc et à ce quelqu’un. Et parce que, avouons-le, le garçon est bien joli quand même…

Nous parlons donc depuis un moment, et hier soir est arrivée la question  fatidique : « Mais que cherches-tu au juste ? »

Après quelques secondes de réflexion, j’ai répondu le plus simplement du monde, ce qui me semblait le plus logique finalement.
Je ne vous retranscrirai pas ma réponse (parce qu’elle était super sympa et qu’elle lui a beaucoup plu, j’envisage de la faire breveter et de vivre sur mes droits d’auteurs jusqu’à la fin de ma vie.)

Mais je ne devrais pas avoir à chercher justement !
Je ne veux même pas « trouver », je veux que l’évidence s’impose à moi.

Je veux qu’au fur et à mesure des regards et des rencontres on se dise qu’on se reconnaît et que manifestement la vie serait plus facile si l’autre était là.

Je ne veux pas avoir à expliquer ce qui pourrait me plaire ou ce qui pourrait me blesser, et idem à l’inverse, je n’ai pas besoin d’un mode d’emploi pour le comprendre.

Je veux qu’on me rejoigne sur mon fil, que naturellement la place soit prise, qu’évidemment les choses se fassent…

Je ne veux pas devoir planifier mes envies pour coller à l’emploi du temps de mon plan cul, je veux avoir mon homme avec lequel nous pourrions faire l’amour (ou ne pas le faire) n’importe quand, et de n’importe quelle façon.

Je veux avoir des fous rires avec un complice, des regards qui suffisent, des demi-mots, des mots entiers…

Je veux pouvoir penser à quelqu’un d’autre qu’à moi et mes angoisses, peut-être que sans mon intérêt et ma peur elles finiront par céder leur place.

Je ne veux plus me casser les dents, ni la gueule, ni l’espoir, ni rien d’autre sur des gens qui n’ont aucune idée de ce qu’ils pourraient vouloir et qui ne comptent que sur mon regard sur eux pour parvenir à quelque chose. Je suis quelqu’un de formidable mais c’est pas forcément contagieux !

Peut-être que je veux trop… Peut-être que personne ne veut ça…

Donc résignée à chercher, je me contente de rester sur ces sites, et je me dis que peut-être que quelqu’un finira par me trouver, quelqu’un qui n’aura pas perdu l’espoir et le courage de chercher…

Et vous, que cherchez-vous ? Que voulez-vous ?
Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !

35 réponses à « Pourquoi je reste sur les sites de rencontre… »

  1. Hello la miss! Bien je me retrouve un peu dans ton article, moi aussi je recherche mon âme soeur sans grand espoir de la trouver. Si tu savais les trucs de fou qe certalns proposent… J en ferai peut etre un article bien que je trouve ça gênant. Je pense que nous avons tous notre âme soeur mais peut etre qu on ne la trouve pas au bon moment! Pfffff

    1. Ah moi j’aimerai bien lire ton article si tu en fais un (au pire tu le protèges par un mot de passe si tu es trop gênée…)

      Sinon je ne suis pas convaincue par le concept d’âme sœur… Ou alors je refuse le fait qu’il n’y en ait qu’une seule, c’est possible aussi :)

  2. oui c’est possible on est toute différente en matière de coeur !!!! et je pense que notre vécu joue aussi beaucoup parfois on ne souhaite pas recréer le même style de vie que celui de nos parents par exemple. jfais ma psy moi maintenant je rêve lol

  3. Bon alors pour te donner un peu d’espoir, 20 ans d’Amour. Coup de foudre au premier regard le premier jour de classe et nous sommes tous les jours un peu plus complices. Mon problème apparemment l’adultère serait plus à la mode que la fidélité et nous ben on pense même pas à rester ensemble ni à être fidèles: c’est naturel. Alors je te souhaite la même chose…

  4. Tu te doutes bien que je ne peux pas te répondre autrement que : la majorité cherche comme toi j’en suis sûre !! Tout le monde rêve de trouver son alter-ego, une personne qui pourrait marcher avec nous ♥

    Par contre je te dirais bien de ne pas te bloquer aux cheveux car:
    1/ Ca peut pousser :D
    2/ Moi je voulais d’un type sans poils au visage et sans boucle d’oreille, tu verrais mon loup hirsute à la maison qui se rase une fois par mois au mieux et a l’oreille percée depuis ses 12 ans ! Et pourtant je le trouve craquant comme tout !

    Après j’ai eu de la chance dans mes relations amoureuses, j’ai le modèle de mes parents et j’en ai eu qu’une avec un type honnête et droit (trouvé par hasard sur un jeu en ligne où il m’a sauvé) donc j’ai vraiment une vision de conte de fée à la Disney, totalement niaise !

    1. Ben oui mais le physique c’est important aussi. Franchement un mec aux cheveux courts je ne le regarde pas. Parce qu’il ne m’attire pas, parce que je ne le trouve pas sexy.
      C’est con (et je n’ai aucune idée du pourquoi) mais c’est comme ça…
      Si on veut que je trouve un gars aux cheveux courts sexy, il va falloir qu’il fasse des efforts de malade mental et/ou que je l’idolâtre (genre qu’il soit une star mondiale et que plus d’un demi-million de gonzesses bavent devant)
      Donc autant choisir la voie de la facilité et piocher chez les chevelus !

      1. Les vieux aussi tu préfères à cheveux longs ? Il y en a avec des cheveux filasses j’aime po du tout moi ^^
        Après moi je suis une PIkachu genre laisse l’amour venir à toi sans rien en attendre et pouf tu auras un mari ! Mais apparemment ça arrive que pour moi ça :P

  5. Tu imagines que je rencontre le garçon et que d’un coup je sois obligée de me barrer en plein milieu du rencard, façon cendrillon mais toute blême et avec la nausée en plus ?

    Déjà fait :(
    J’ai même fait le j’embrasse la fille et je pars en courant vomir dehors :(
    Pourtant, c’était pas du tout à cause de la fille, mais juste du stress.

    Sinon, je veux tout et je ne cherche rien :)

  6. Je viens de lire ton billet sur le fétichisme capillaire et enfin j’ai pu me reconnaître :D Je suis comme toi sur ce plan là, il n’y a que les mecs aux cheveux longs qui m’attirent, c’est vraiment viscéral ! Du coup, c’est sûr que ça limite pour le choix… Bon, si je te dis que mon mec a 35 ans, des cheveux plus longs que moi, donc qui lui arrivent au milieu du dos et que la calvitie ne le guette pas du tout, tu vas être jalouse ? :p J’ai eu de la chance sur ce coup là car il ne veut surtout pas les couper. Bref, je digresse alors que ce n’est pas le sujet de ton billet mais bon ça me rassure, je vois que je ne suis pas la seule à être « étrange ».

    1. Je suis à moitié jalouse (parce que c’est l’idéal ce que tu me décris-là) et à moitié soulagée que tu sois casée (parce que ça fait toujours une concurrente de moins sur le marché :))

  7. Ayant déjà bossé dans la recherche, je peux t’affirmer que le boulot de chercheur est passionnant. Les « je veux ci », « je veux ça », « je ne veux pas ci », « je ne veux pas ça » n’existent pas dans ce domaine. On explore des pistes et on voit où elles nous mènent. Toujours une part de risque au départ quand le chercheur se lance dans une étude spécifique avec le risque que cela ne donne rien au final. Analogie risquée, peut être mais si l’amour du risque peut permettre d’accéder à une relation sentimentale, pourquoi s’en priver ?
    Voilà donc mon message relou de fin de semaine…

      1. Ouais mais le gars, il a cru que le chat était facho. Et effectivement, je t’dis pas le malaise si le contexte et ton prénom m’oblige un jour à te dire « Allez Marine »

  8. Ahh les sites de rencontres j’y suis abonnée aussi enfin a 2 parce que y’en a tellement que 2 ça me suffit.
    Mais bon j’aimerai bien rencontrée quelqu’un également,marre d’être seule.
    4ans pour ma part ça commence de faire long.
    moi par contre les chevelus j’aime pas du tout je préfère les cheveux courts a très courts.

    Bon courage dans ta recherche.

          1. Merci, on finira bien par trouvé. Pour ma part je vais sur badoo et sur un site de tchatche, après j’ai été ya longtemps très longtemps sur meetic mais j’aimais pas ce site.

Répondre à aude1404 Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.