Quand Agoaye bosse.

IMG_1928Depuis midi j’y suis…

En charge d’une classe pour deux semaines, je reprends du service plus sérieusement. Alors j’ai bossé sur les cours que je vais bien pouvoir leur faire faire dès hier soir, et aujourd’hui depuis midi.

Et là, en plein milieu du baptême de Clovis, je m’arrête pour me poser cette question : Pourquoi diable ai-je choisi un travail où on ramène des devoirs à la maison ?

Alors je vous vois venir de loin : non, je ne me plains pas, ce boulot je l’ai choisi et je me suis battue pour l’avoir (si vous saviez… Mon parcours sort un brin de l’ordinaire…).

J’aime enseigner, je m’épanouis réellement dans ce que je fais !

L’année dernière j’ai cravaché comme une folle, je ne sortais plus, je ne voyais plus mes amis, je n’avais de relations sexuelles que durant les vacances de plus d’une semaine et demi, c’est dire !

Cette année, j’ai été nommée ZIL (Zone d’Intervention Localisée, dit comme ça ça fait très DDRE), remplaçante donc, et bien souvent je n’ai une classe que pour la journée et j’en connais le niveau le matin à 8h. Ce qui sous-entend que je dois être préparée à toute éventualité : mon coffre de voiture est rempli de 8 porte-vues correspondant aux niveaux de classe. Dans chaque porte-vue, un emploi du temps type et une multitude de ressources pour tenir la classe en toutes circonstances (sauf en cas de tsunami, mais bon, dans le Val-de-Marne, ce ne serait quand même pas de pot).

L’avantage est que je travaille sur place, je corrige et je note l’emploi du temps durant la pause et les récrés, une fois rentrée chez moi je n’ai plus rien à faire puisque je suis ailleurs le lendemain !

Dans le cas d’un remplacement plus long (comme celui sur lequel je suis affectée en ce moment), je dois préparer les cours des jours suivants, il faut prendre en compte le niveau des élèves, leur progression de l’année et les choix pédagogiques de leur professeur attitré (un minimum).

Je sais donc que je vais passer le week-end à préparer. Je suis perfectionniste et cette classe fait partie d’un établissement réputé difficile, de plus ils ont cumulé les remplaçants à la journée depuis quelques semaines, je veux donc mettre le paquet pour les intéresser, je veux introduire ma tablette interactive, je veux leur faire découvrir le côté ludique de l’apprentissage, je veux les faire progresser un minimum. Il fait moche dehors et je n’ai rien d’autre à faire, je suis donc très motivée, il n’y a pas de soucis.

Mais je me pose quand même cette question…

Quels autres boulots nécessitent un tel investissement sur le temps personnel ? (à part les préparations de diplômes ou concours ?)

Avez-vous, vous aussi, choisi un emploi qui demande plus de temps que les heures notées sur votre fiche de paye ?
Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Published by Agoaye

Dans un univers parfait, Agoaye aurait Hugh Jackman pour boyfriend, un budget informatique/nouvelles technologies illimité et une carte haute-fidélité chez Lush…
Dans notre monde, la réalité est bien différente !

20 Comments

  • […] l’une de mes anciennes vies (avant prof des écoles en gros), j’ai bossé un peu comme correctrice, et j’ai bossé sur une traduction de […]

  • […] on me demande ce que je peux bien foutre à rester cloîtrée chez moi au lieu de sortir le soir, et le week-end, et puis "Mais […]

  • […] de ne pas sortir pour quelqu’un qui cherche un partenaire… Parce que c’est pas au boulot que je vais pouvoir trouver (95% de femmes – 4% en couple avec ces mêmes femmes – 1% […]

  • J’ai pas de sous ! |

    10 avril 2014 at 11 h 51 min Répondre

    […] gagne chaque mois 100% (ni plus ni moins… pas de prime chez les professeurs des écoles, faut pas déconner, c’est pas comme si on le méritait […]

  • […] on me demande ce que je peux bien foutre à rester cloîtrée chez moi au lieu de sortir le soir, et le week-end, et puis « Mais […]

  • […] 17h… M’enfin, pour le coup je suis toujours en train de bosser sur un joli powerpoint pour mes CM1 à me demander comment pouvoir y inclure une vidéo de 12Mo sans que ça prenne une demi-heure à […]

  • Chronos mon ami. | Blog Agoaye

    8 juin 2014 at 17 h 29 min Répondre

    […] ce que je voulais faire professionnellement : j’étais en train de passer le concours de professeur des écoles, j’étais célibataire mais sans en souffrir, j’avais compris que certains membres de […]

  • […] je déconne) je pars de chez moi à 7h44 (oui, j’aime être rigoureuse) et j’arrive à l’école entre 8h05 et […]

  • […] ? Je deviens son ami. Je suis émue par un destin fantastique ? Je crée une asso dédiée. Je bosse pour ma classe ? J’y passe le week-end entier. J’aime un groupe de rock ? Je fais leur […]

  • Milliardaire ? | Blog Agoaye

    8 juin 2014 at 18 h 41 min Répondre

    […] le pire cauchemar de mon banquier… Il est évident que je n’arrête pas de travailler (étant donné que je viens de commencer, ce serait un tout petit peu abusé, et puis je pense que […]

  • Covergame #1 | Blog Agoaye

    9 juin 2014 at 1 h 56 min Répondre

    […] il n’y a rien à gagner de surcroît… Oui parce que ce n’est pas avec ma pauvre paye de prof et mes articles non sponsorisés que je peux me payer le luxe d’offrir des trucs à des […]

  • […] pour la journée du vendredi car étant donné que je vais rentrer de Rouen dans la nuit pour aller en classe à 8h, j’vais pas avoir que ça à faire de gentiment faire mon sac de cours à mon […]

  • […] que je serai utile à l’école, où que je sois. Je me lèverai le matin pour quelque chose. Je me coucherai le soir fatiguée de […]

  • […] tant que professionnelle de l’éducation (eh ouais…), je passe 24 heures dans la semaine avec le spectacle des petits d’hommes […]

  • […] C’est donc à 30 ans que j’ai su ce que je voulais faire, ma vocation : professeur des écoles. […]

  • […] aussi j’en avais besoin l’été dernier… J’avais passé l’année à bosser comme une folle pour ma titularisation de prof des écoles, j’avais passé 3 semaines pourrites (au niveau […]

  • […] puis moi aussi j’ai besoin de souffler : je bosse comme une malheureuse, je finis mes prep à minuit tous les soirs et les livrets me demandent un temps fou, alors au […]

  • Sphère d’allergènes. | Blog Agoaye

    26 octobre 2014 at 17 h 15 min Répondre

    […] au cours de mes pérégrinations virtuelles (oui on est jeudi, mais non je ne bosse pas, j’suis remplaçante et y’a personne à remplacer alors j’vais pas en pousser un dans les escaliers juste […]

  • […] moins que l’on puisse dire, c’est que 4 ans de remplacements en ZEP, ça vous forge un prof des […]

  • […] d’avoir l’impression d’avancer correctement, qu’est-ce que ce sera quand j’aurais repris le taf […]

Post a Comment