Sexy et dans le vent #1 – Les gueules de Wab

sexy et dans le vent copie

Ils sont deux, ils sont sexys et ils sont dans le vent. Pour le moment ils bénéficient d’un petit mistral bien sympathique mais je ne doute pas qu’ils seront emportés bien loin très prochainement tant leur premier album est prometteur.

Ce sont les Gueules de Wab qui se sont prêtés au jeu de ma première interview « Sexy et dans le vent ».

Au programme, une balade autour des 6 raisons (scientifiquement prouvées) pour lesquelles les gens sont fascinés par les peoples, et tout ça saupoudré d’un shooting de 6 photos décalées et originales ! C’est parti !

Raison numéro 1 : Vivre par procuration.

Alors les Gueules de Wab, quel est votre fantasme ultime ?

Kaëm : Le top du top ? Carrément ? Faire un Olympia et inviter Renaud sur un titre, ce genre de chose ce serait un vrai kiff.
Écrire ou composer pour d’autres aussi !

    Moment shoot : La photo sexy !

sexy

Raison numéro 2 : Le Schadenfreude*

*Plaisir des mésaventures d’autrui

En tant qu’artistes, de quoi êtes-vous les moins fiers ?

Pététo : Étant tout au début de ma carrière, j’ai pas eu le temps de faire des choses dont je ne suis pas fier pour le moment…

Kaëm : Moi je ne suis pas fier d’avoir créé et chanté un morceau qui s’appelait « Lettre au président » au sénateur maire de Pau, André Labarrère.
J’étais tout jeune, j’avais 15 ans, je l’ai attaqué publiquement devant tout le monde en mode rap/méchant, j’avais le micro et il ne pouvait pas répondre, c’était une erreur de gamin, et puis il n’était même pas président !

Moment shoot : Le cliché de fin de soirée.

finsoirée

Raison numéro 3 : Avoir besoin de narration.

Comme vous commencez votre carrière, alors comment voudriez-vous commencer à raconter qui vous êtes ? Qu’aimeriez-vous que les gens disent de vous ?

Pététo : Il faudrait parler de notre spontanéité, du fait qu’on est positifs et de bonne humeur.

Kaëm : Oui, et même en poussant plus loin on pourra parler de l’amour de l’autre et de ce qui nous entoure. Pour le moment les morceaux présents sur le web ne sont pas très représentatifs de cette facette, mais dans l’album on va plus loin sur ce thème.

Pététo : On veut être proche des gens et les représenter dans une certaine mesure…

Kaëm : On aimerait pouvoir rester simples, préserver notre côté artisanal, idéalement on voudrait pouvoir faire de la musique équitable !

Moment shoot : Le selfie

autoshoot

Raison numéro 4 : Se substituer.

Mais finalement, quels super-héros êtes-vous ?

Kaëm : Bah… On a hésité à s’appeler « casseurs-flotteurs« , mais à présent c’est le groupe d’Orelsan, alors non…

*Longue hésitation*

Pététo : Par rapport à ce qu’on voudrait véhiculer, on pourrait dire Jésus… Mais il est tout seul.

*Rires*

Kaëm : Ah si, y’a Frodon Saquet et Sam Gamegie !! Un petit duo qui part à la conquête du monde en mode galérien….
Attends, c’est des vrais super-héros parce que vas-y quand t’es un hobbit pour ramener l’anneau… !!!

Pététo : Et puis Saroumane il est pas cool en plus…

Moment shoot : La photo de couverture de roman

couv

Raison numéro 5 : Avoir un lubrifiant social.

Et quand vous êtes entre vous, vous parlez de quoi alors ?

Kaëm : Tout ce qui englobe les vérités cachées…

Pététo : Les reportages engagés…

Kaëm : Oui et « indignés » aussi, la possibilité de civilisations antérieures aussi avancées que la nôtre si ce n’est davantage, les pyramides pourraient en témoigner…

Pététo : Les mystères de la vie…

Kaëm : Voilà, et donc c’est aussi une réflexion sur le monde actuel. Comment mieux utiliser les énergies ? En trouver de nouvelles, autres que les énergies fossiles, car il y a d’autres solutions…

Moment shoot : La photo de fan (c’est moi la fan)

groupie

Raison numéro 6 : Le désir d'ascension.

Maintenant qu’on vous connaît mieux, les gens ne se posent plus qu’une seule question… Alors ? Comment devenir vous ?

Kaëm : Une solution serait de passer quelques années le cul sur un fauteuil, être au RSA et criblé de dettes et là on va commencer à avoir notre vision des choses.

Pététo : En se mettant une bonne cuite et fumant un pétard. On devrait s’entendre après…

Kaëm : Ah oui, c’est vrai ça aussi !

Moment shoot : La photo style Harcourt

horcourt

Les Gueules de Wab m’ont accueillie avec tout plein de vie et de bonheur, et je suis super contente de les avoir invités à cette première interview.

Le premier album est terminé et prévu pour mi-mai (des édits seront ajoutés à ce billet dès qu’on a plus de nouvelles).

En attendant, des concerts sont prévus :

Fin février dans différents cafés-concerts sur Paris (à suivre sur leur page Facebook ou Twitter)

Le mercredi 19 février au Café des potos, 8 rue des poteaux 75018 Paris à 20H
Le jeudi 20 février au Point bar café, 99 rue championnet 75018 Paris à 20H
Le Samedi 22 février à La Timbale, 2 rue versigny 75018 Paris à 19H30

Le 28 mars au local de Vitry

Le 17 avril au cabaret sauvage pour la 1ère partie des Zoufris

Le 24 mai au Festival sur les pointes à Vitry

Et puis tout bientôt sur Youtube un nouveau clip vachement sympa (ouais, moi j’ai des exclus, j’ai même vu des extraits, c’est ça la classe !!!)

Merci les gars !!!
Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Published by Agoaye

Dans un univers parfait, Agoaye aurait Hugh Jackman pour boyfriend, un budget informatique/nouvelles technologies illimité et une carte haute-fidélité chez Lush... Dans notre monde, la réalité est bien différente !

21 Comments

  • G33k

    31 janvier 2014 at 11 h 02 min Répondre

    l’Agoaye va bientôt avoir sa carte de presse ;-)
    Tu es allé à leur rencontre ou c’est eux qui sont venu te voir ? Je suis assez curieux de savoir comment tout ça c’est mis en place

    • Agoaye

      31 janvier 2014 at 12 h 23 min Répondre

      ahhahahahahaaaaah
      Mystère !!

      Non, c’est moi. De toutes mes interviews c’est moi qui ai fait le premier pas, et tous ont dit un grand oui !

  • kiara Papillon

    31 janvier 2014 at 13 h 06 min Répondre

    T’es vachement belle, en vrai. Et ce teint rose… wahou!

    • Agoaye

      31 janvier 2014 at 13 h 21 min Répondre

      J’ai mangé des carottes de Fukushima

  • Trenty

    31 janvier 2014 at 17 h 31 min Répondre

    Très bonne 1ere interview ;)

    Mais j’aime pas la photo « Moment shoot : La photo de fan (c’est moi la fan) » :p

    • Agoaye

      31 janvier 2014 at 18 h 05 min Répondre

      rho, mais je souris pourtant !

      Et merci :)

  • asm0uille

    31 janvier 2014 at 19 h 56 min Répondre

    Je découvre et comprends mieux pk tu parlais d’interviews décalées. C’est top ! Vraiment.

    • Agoaye

      31 janvier 2014 at 20 h 02 min Répondre

      Merciiiii, je m’amuse bien (eux moins, ils ont dû se creuser la tête les pauvres :))

  • Wuagift

    31 janvier 2014 at 22 h 44 min Répondre

    Bien joué miss et sympathique le format d’interview

  • […] y’a pas de LLDDD puisqu’on se retrouve tous pour découvrir une nouvelle interview Sexy et Dans le Vent ! Yeahhhhhh […]

  • […] suis sexy et dans le vent (cf la prochaine interview dans deux jours, j’ai trop hââââte), mais c’est pas pour autant que je trouve […]

  • […] Découvrez ou redécouvrez le premier épisode de Sexy et Dans le Vent avec les Gueules de Wab ! […]

  • La Ménagère Trentenaire

    25 avril 2014 at 19 h 49 min Répondre

    Oh minnnnnce ! Je suis tombée au hasard sur cet article (ouais, je suis pas tous les blogs tout le temps, je sais que c’est moche mais j’ai juste pas le temps, quoi !).
    Tu sais que je connais très bien Kaëm ? Depuis quelques années, quand il voulait se lancer en solo ? (Les années défilent vite, ça doit bien faire 4/5 ans maintenant.) Même qu’on s’est fait un resto avec lui et plein de gens, et que c’était trop chouette. T’as vu, c’est un mec en or, hein ?

    • Agoaye

      25 avril 2014 at 21 h 38 min Répondre

      Du duo c’est lui que je connais en vrai :)

      • La Ménagère Trentenaire

        25 avril 2014 at 22 h 46 min Répondre

        Hannnnn, excellent ! Depuis longtemps ?
        T’as connu l’époque Spidart, toussa toussa ? La machine à fabriquer les nuages ? Et puis plus tard le clip de Carla ?

  • Adieu année d’avant | Blog Agoaye

    2 janvier 2015 at 2 h 14 min Répondre

    […] Les Gueules de Wab (groupe musical) […]

  • […] là je n’y étais pas…. Mais y’a une vidéo qui me réconforte. Super classe pour ce groupe que je kiffe (direct à 6’20 pour les […]

Post a Comment