Soir 1 : Garce en déconfiture.

IMG_2074Après la déprime, le boulot, la solitude et l’allergie, j’ai décidé que mes vacances de Noyelles se placeraient sous le signe des rencontres (ou « recherche du futur-ex »). Et puis je fais d’une pierre deux coups, ça me fera aussi des choses à raconter !

Proie :

Antoine, 25 ans, correcteur.

(ouais, si jeune ça me fait chier, mais ce sont eux qui viennent me chercher…)

Attirance virtuelle :

95%

(autant vous dire tout de suite que je n’ai même pas pris la peine de me retirer les doigts du nez avant d’aller à ce rendez-vous… C’était du tout cuit !)

Situation :

Il se barre dimanche en province pour les fêtes, donc quand je l’ai croisé sur AuM hier dans l’après-midi, il m’a naturellement proposé de se voir le soir même. Pour être franche, j’avais déjà un rendez-vous de prévu, mais il ne m’inspirait guère, alors nous avons chacun décommandé notre soirée pour nous
rencontrer.

Déroulement :

Je suis arrivée comme d’habitude en retard, non pas que ce soir une volonté de fille addict au « je veux me laisser désirer », mais c’est vraiment un manque de temps chronique… Comment s’épiler, se laver les cheveux, se les lisser, se maquiller et aller en voiture à Paris en moins de 2 heures ? Je ne suis pas Flash !

M’enfin bref, Antoine m’attendait sagement.

Ma première impression ? il ressemble bien à ses photos. Nous décidons de nous poser dans un bar tranquille pour siroter une bière pour lui et une sorte d’hybride entre un gel douche barbapapa et une bouteille de rhum pour moi.

De fil en aiguille, au détour de la conversation, je me suis rendue compte qu’Antoine avait une philosophie de vie assez militante, idéaliste et pessimiste, ce n’était pas pour me déplaire malgré le fait que ses réflexions allaient parfois un peu trop loin

Après quelques amabilités d’usage (« Qu’est-ce que tu es orgueilleux en fait » « et toi tu es individualiste ») nous avons repris un second verre et les choses sérieuses ont pu commencer.

Et ça partait plutôt bien, il avait un regard intéressé et lançait de petits compliments de ci de là (non mais des vrais cette fois) et même si nous avions bien compris que nous n’étions absolument pas faits pour une vie ensemble, une nuit aurait pu être largement envisageable.

Mais non en fait !

Le couplet de la franchise incarnée est arrivée d’on ne sait où comme un diable qui sort de sa boîte… Je l’ai écouté avec un sourire en coin car j’avais déjà deviné ce qu’il allait me dire avant même de commencer à parler à la façon dont il a frénétiquement tripoté des longs cheveux bruns.

« J’ai fait trop de conneries avec des filles pour lesquelles je n’avais pas vraiment d’envies…blablabla… beaucoup souffert… blablabla… rupture trop proche…
blablabla… avec toi ça collera pas »

C’est donc le moment où j’ai décidé de remettre mon écharpe d’un air  désintéressé en lançant un « Dommage, car moi j’aurai bien baisé ce soir, m’enfin la soirée n’est pas finie… » (très classe et à peine vengeur) avant de me lever et payer MES verres.

Conclusion :

Antoine a gâché ma première soirée de liberté depuis longtemps, et je lui en veux pour ça. Je m’en veux à moi aussi pour ne pas être resté sur l’idée première de la soirée, avec le premier garçon…

Mine de rien, je me suis pris une grosse claque dans la tête (et puis je me suis gamelée sur le trottoir aussi accessoirement en retournant vers ma voiture, poisseuse mode ON).

Mais ce matin tout va bien, j’ai pu me coucher tôt et profiter d’une bonne nuit de sommeil réparateur, dès que je reviendrai de chez Apple (parce que pour la  peine je vais me consoler avec le 4S – Antoine, tu me dois 849 euros-) je serai de nouveau d’attaque, prête pour me remettre en selle, dès ce soir (et avec encore plus jeune, quelle misère…)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Published by Agoaye

Dans un univers parfait, Agoaye aurait Hugh Jackman pour boyfriend, un budget informatique/nouvelles technologies illimité et une carte haute-fidélité chez Lush... Dans notre monde, la réalité est bien différente !

14 Comments

  • la chauve-souris

    19 décembre 2011 at 9 h 00 min Répondre

    tu te la joues cougar? ;-)
    un iphone vaut mieux que tous les rendez-vous du monde!

  • Missbavarde

    19 décembre 2011 at 4 h 14 min Répondre

    ah ça les rencontres par le net pas simple hein :) j’en ai souvent fait mais la pire reste thème astral (je me rappelle pas son prénom) mais ce que je me suis ennuyée toute la soirée, il ne parlait
    que étoiles, astres, horoscopes, ascendants, signes astrologiques… une cata mais très drôle au final

  • Alx

    12 janvier 2012 at 6 h 44 min Répondre

    Très sympa ton blog, très franc et décalé !
    Par contre , je comprend pas pourquoi tu vas sur AuM (par déduction j’ai supposé que c’était Adopteunmec qqch comme ça?)…Moi en tant que mec, si j’étais dans une période « marre de l’amour, c’est
    des conneries , ca fait souffrir et tout ça », je m’inscrirais sur ce site plus pour « m’amuser » et saisir l’occasion d’avoir un terrain de chasse tout en donnant le sentiment aux femmes que c’est
    elles qui chassent..en tout cas , si je suis un homme célibataire cherchant une histoire sérieuse pour construire, je me dirais sûr que aucune femme de ce site ne pourra être celle rêvé car aller
    sur un site de ce nom c’est déjà avoir la démarche de vouloir consommer plutot que de rever à l’amour non?

  • Alx

    12 janvier 2012 at 7 h 50 min Répondre

    C’est cool que cela soit gratuit pour vous les femmes..il y a une époque où tous les sites de rencontres l’étaient..aujourd’hui les femmes sont vues comme autant de « clientes » que les hommes du
    coup, plus besoin de faire gratuit pour les faire venir..par contre envoyer un charme permet d’écrire un message ou pas? ou est ce le même principe que les « flash » etc qui ne servent à rien en
    fait..Et toi tu « cherches », ou plutot aspires à une histoire d’amour ou peu importe , une histoire d’un soir ou d’une heure te convient aussi?

  • paul

    18 décembre 2011 at 0 h 15 min Répondre

    c’est vachement édifiant et instructif tout ça hein !
    ça refroidit drôlement en fait le vieil observateur malvieillissant à tendance faustienne de faire des efforts vers « l’autre » en espérant découvrir l’affection qui lui a toujours fait défaut…

    c’est dingue le nombre de pages de blogs où on peut lire ce même scénario vécu autant par des garçons que par des filles… à croire que c’est le schéma de moeurs le plus partagé…

  • Journaldunetrentenaire

    18 décembre 2011 at 0 h 50 min Répondre

    Ah ben ça c’est une claque qui coute cher dis donc :)

  • Emilie Sunny

    18 décembre 2011 at 2 h 11 min Répondre

    Allez courage, en plus ce n’est que la première, y en aura d’autres (maintenant aussi cash, j’ai jamais eu non plus) :-)

  • Kiara

    19 décembre 2011 at 3 h 54 min Répondre

    Au moins t’as pu dormir… Et te payer un beau jouet!

  • paul

    19 décembre 2011 at 6 h 24 min Répondre

    ben, ce qui m’effraie justement c’est que ça ne vous refroidisse pas…

    moi ce qui me refroidit dans ce schéma de rencontre, c’est le côté soirée sympa puis baise sympa puis pasta

    moi j’ai besoin de rencontrer l’autre en faisant des choses qui nous passionnent mutuellement et c’est à travers ces partages que progressivement ma sensibilité, mon corps, ma sensualité s’ouvre ou
    s’éveille à l’autre parce qu’en même temps se construit une affection sur une découverte de l’autre, sur du temps passé ensemble à travers la vie, de la patience, la construction d’une
    intuition.

    on ne m’a jamais offert ce temps de partage là, sauf pour me manipuller parce que je devenais la perle rare qui n’est pas un mec, c’est à dire un objet sexuel sans autre raison d’être au monde, et
    qu’on se met au défit de conquérir puis de faire souffrir, suprème domination.

  • A chaque rencontre son ambiance. |

    8 mai 2014 at 13 h 59 min Répondre

    […] d’un premier rendez-vous où j’avais été la seule enthousiaste. Je vous l’avais raconté. Le gars n’avait pas été franc, du moins pas au début… Il a voulu jouer, c’est […]

  • […] d’un premier rendez-vous où j’avais été la seule enthousiaste. Je vous l’avais raconté. Le gars n’avait pas été franc, du moins pas au début… Il a voulu jouer, c’est […]

  • […] prennent finalement une toute autre tournure, une tournure que je n’aime pas. Après le monumental râteau du soir 1 (merci HC d’en avoir fait la une humeurs au passage), je ne me suis pas sentie trop […]

  • La démission. | Blog Agoaye

    20 juin 2014 at 21 h 00 min Répondre

    […] Je débute mes vacances en me faisant royalement dégager par un gars rencontré sur un site internet… Franchement ? Ce garçon j’en avais rien […]

Post a Comment