Sphère d’allergènes.

IMG_5569Titre aisément remplaçable par « Boule de poils » mais c’est plus commun !

C’est au cours de mes pérégrinations virtuelles (oui on est jeudi, mais non je ne bosse pas, j’suis remplaçante et y’a personne à remplacer alors j’vais pas en pousser un dans les escaliers juste pour prendre sa classe. Ah : et oui j’me fais chier et je préfèrerai bosser.) que je me suis retrouvée sans m’en rendre compte, et alors que rien ne le présageait, sur un site d’adoption de chiens et chats…

C’est pas la première fois que ça m’arrive, je vous l’avoue. Je suis là, sur mon PC, je glandouille, j’ai déjà répondu à tous mes mails, j’ai déjà tchecké toutes les alertes google sur ma pomme (ouais, j’suis une star, vous saviez pas ?) et j’ai déjà ignoré les 245 amis qui me harcèlent pour que je joue à Candy Crush sur Facebook quand tout à coup, on sait pas pourquoi, j’arrive immanquablement sur des forums d’adoptions d’urgence ou des sites d’asso et de refuges. Parfois ce sont des sites spécialisés chiens et chats et parfois ce sont plutôt des rongeurs.

Mais rappelez-vous, c’est ainsi que j’avais craqué sur mon petit TiltShift à l’époque. Issu d’une portée d’animalerie, il avait déjà un propriétaire de boa qui lorgnait sur lui et ses petits frères, une raterie l’avais sauvé in-extremis et c’est moi qui ai pris le relais ensuite.

Quelle grosse histoire d’amour avec mon petit chouchou (qui pourtant me mettait dans tous mes états allergènement parlant !), et quelle putain de déchirure lorsqu’il s’est endormi, un peu affolé par la piqure, mais serrant les mailles de mon pull dans ses petites pattes et me regardant un peu perdu mais toujours avec confiance. La vache j’en chiale encore.

Donc bon bref. Depuis ce triste jour de mai, je n’ai plus du tout voulu entendre parler d’autres bestioles (bon à part les moustiques qui se sont imposés mais ceci est une autre histoire), j’étais trop écorchée, et puis j’avais gagné une certaine qualité de vie : je pouvais respirer, j’avais plus de place et j’étais pas obligée de rentrer tous les soirs…

Mais je crois que dans la vie, certaines choses s’imposent d’elles-mêmes, et je crois qu’à force je dois me résigner à me rendre compte que je ne suis pas faite pour vivre seule. Alors je ne suis pas en train de vous demander à tout prix de vous demander de me trouver un mari, non, les expériences précédentes ont prouvé que manifestement l’humain de race masculine n’est pas un bon compagnon de vie (et ça tombe plutôt bien car apparemment il trouve que je ne suis pas une bonne compagne de vie non plus, comme ça les moutons sont bien gardés…). Je pense plutôt à un petit animal… Mais il y a un « mais » (vous avez remarqué ? dans mes avis y’a souvent des « mais »)

Primo j’ai besoin de contacts, physiques j’entends, avec mon animal (que celui qui a dit « zoophile » aille prendre immédiatement la porte.). Donc pas de poisson, ni de reptiles. C’est pas que je n’aime pas les reptiles mais c’est pas super choupignou de caresser des écailles !

Deuxio je suis en appart, il ne me faut pas de gros gabarits. Exit le dogue argentin et le saint-bernard (et pourtant j’adorerais !!) Le petit bémol également est que je ne suis pas persuadée de vouloir vraiment laisser sortir mon animal (dans le cas où ce serait un chat). Ma ville est super hostile pour eux, entre la nationale à 200m, les bus toutes les 5mn, les pit-bull et toutes les ethnies qui mangent des trucs chelous, c’est un peu risqué quand même !

J’ai aussi beaucoup de mal à envisager de garder un chat enfermé dans l’appart, tous les chats que je connais et qui ne sortent pas ont un gros grain quand même, et puis c’est contre-nature, ça me ferait mal de leur imposer ça.

Troisio (ouaiiiiis, je sais pas comment on dit ensuite) j’suis pas souvent chez moi… Enfin je dis ça mais en ce moment j’y suis tout le temps, ça dépend en somme… et puis j’suis hyper allergique (mais ce n’est pas cette raison qui m’a empêché de prendre des animaux dans le passé) et puis on dirait que j’ai un peu l’air de me chercher des raisons là, non ?

En résumé j’en crève d’envie, de partager ma vie avec un truc poilu (je parle d’animal de compagnie encore), j’adorerai apporter à un rescapé de refuge une stabilité et la possibilité de croire à une seconde chance (ah oui parce que je n’aurai d’animal que par ce biais-là. Pourquoi acheter une bête alors qu’il y en a des milliers qui attendent ?), je serais comblée de bonheur, c’est certain…

Mais il y a toujours ce mais…

Et vous ? Quels animaux adoptez-vous ?
Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Published by Agoaye

Dans un univers parfait, Agoaye aurait Hugh Jackman pour boyfriend, un budget informatique/nouvelles technologies illimité et une carte haute-fidélité chez Lush... Dans notre monde, la réalité est bien différente !

1 Comment

  • #2014projet52 #animaux |

    18 mai 2014 at 22 h 23 min Répondre

    […] Et j’ai évité de penser au petit chat sauvage que j’avais pas pu sauver, ni à mon petit ratou qui n’est plus avec moi depuis près d’un an […]

Post a Comment