Un défi ou un écrit #47 « Partager, aider, s’investir » ou « L’inconnu »

Bannière copieLes autres, les connus, les inconnus…

On n’est jamais heureux que dans le bonheur d’un autre.
Abbé Pierre ; Pensées (1912-2007)

 

Petit topo habituel :
Ce projet a toujours pour but d’essayer de faire entrer dans vos vies un soupçon de changement positif.

Chaque semaine, je vous propose un défi sur un thème en particulier. Quelques points précis vous guideront quant à sa réalisation.
Si vous ne pouvez pas ou ne souhaitez pas prendre part aux défis, vous pourrez traiter le thème écrit de la semaine.

Toutes les participations sont regroupées sur la publication du dimanche (celle-là même que vous êtes en train de lire) et vous pouvez inclure vos liens via InLinkz (cliquez tout simplement sur le petit rectangle bleu « Add your link » puis laissez vous guider) du lundi 00h05 au dimanche 23h55.
Il y a un espace pour y mettre vos écrits, et un espace pour vos défis, merci de bien faire attention à la rubrique dans laquelle vous inscrivez vos contributions.


Le défi.

s47

 Loading InLinkz ...

L’écrit.

s47

 Loading InLinkz ...

Une très bonne semaine à vous <3

Rendez-vous sur Hellocoton !

Published by Agoaye

Dans un univers parfait, Agoaye aurait Hugh Jackman pour boyfriend, un budget informatique/nouvelles technologies illimité et une carte haute-fidélité chez Lush... Dans notre monde, la réalité est bien différente !

2 Comments

  • mistigriffe

    22 novembre 2016 at 21 h 43 min Répondre

    Je veux bien participer à ton défi mais ce sont des trucs que je fais tout le temps : je propose à des gens chargés de sacs de les charger dans ma voiture / je donne aux mendiants / Je donne ce dont je ne me sers plus (et qui est toujours en bon état) à des associations / je participe à des récoltes de fonds pour les animaux des refuges / …

    Bref, il y a 101 petites occasions de faire le bien chaque jour, et souvent on ne les voit pas, on n’y pense pas. Pourtant, j’en suis sûre, le bien qu’on fait se répercute car c’est contagieux.

    A défaut du reste, on peut offrir quelque chose qui ne coûte rien et qui apporte beaucoup : le sourire.

    • Agoaye

      2 décembre 2016 at 17 h 13 min Répondre

      Je te félicite pour ton ouverture au monde, tu vois pour moi ce n’est pas DU TOUT naturel (d’où la notion de défi)

Post a Comment