Une chanson un moment – La bande et les pétards

Le Blog Agoaye prend ses quartiers d’été. Chaque mercredi, les billets « Une chanson un moment » vous proposent d’associer une chanson à une certaine ambiance
Parce qu’on a tous de la musique dans nos souvenirs, voici certains des miens !!

Lancez la vidéo, écoutez le son et découvrez mes fragments de vie !

Cette semaine, IAM est associé à lorsque je trainais avec la bande.

1997 : 17 ans, pleine adolescence… Sans être laxiste, l’éducation de Môm a toujours été assez permissive. Ainsi je pouvais sortir tous les week-ends si je voulais. Comme j’étais raisonnable, les permissions se sont étendues au mardi soir et aux veilles de jours où je commençais plus tard.

A cette époque-là (je précise car ça a changé à la vingtaine), je ne suis jamais sortie en cachette, et je n’étais jamais en un lieu que ma mère ignorait. Elle savait tout.
Elle savait donc très bien que je traînais avec une bande de gars près des box d’une résidence ou bien dans l’appartement de l’un d’eux quand ses parents partaient. Moi qui n’ai jamais été très sociable c’était assez nouveau et même plutôt une bonne nouvelle : je m’intégrais enfin.

Et même si nos activités n’étaient pas des plus épanouissantes (à savoir fumer des pétards en regardant des clips), au moins nous étions ensemble…

Je me souviens du second gars le plus important de la bande (le premier étant le fournisseur), il était brun, ténébreux, il avait 19 ans et il était plutôt beau… Je l’ai embrassée devant « les zamours » un 14 février…
Je devenais populaire !

Cette chanson passait en boucle dans l’appartement beige où les mecs roulaient assis sur la moquette en faisant tomber plein de shit dans les bouclettes de la moquette immaculée. Finalement le rythme est adapté à la léthargie ambiante, le ton glauque illustre plutôt pas mal les états dans lesquels nous nous retrouvions souvent…

Quand je pense que je vais voir Iam en concert cet été… Près de 20 ans après, et tout à fait claire pour une fois !

 

Et vous, vous traîniez avec quel genre de bande ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Published by Agoaye

Dans un univers parfait, Agoaye aurait Hugh Jackman pour boyfriend, un budget informatique/nouvelles technologies illimité et une carte haute-fidélité chez Lush... Dans notre monde, la réalité est bien différente !

6 Comments

  • G33k

    23 juillet 2014 at 11 h 04 min Répondre

    vers 15-16ans on m’a coupé les racines en déménageant, du coup ma bande à moi… Cela dit, j’ai souvent dansé le Mia !

    • Agoaye

      24 juillet 2014 at 12 h 24 min Répondre

      C’est un truc de mec en fait, d’avoir une bande !

  • Trenty

    23 juillet 2014 at 12 h 16 min Répondre

    J’ai traînée avec beaucoup de bande différente.
    Ça dépendait beaucoup de mon humeur et de mon envie du moment.

    • Agoaye

      24 juillet 2014 at 12 h 24 min Répondre

      opportuniste ?

      • Trenty

        24 juillet 2014 at 12 h 27 min Répondre

        Non, juste je m’entendais avec plein de gens différents qui n’étaient pas spécialement amis et qui n’avait pas spécialement les mêmes idées sur la vie.

        Donc ils ne se mélangeaient pas, mais moi, oui.

        • Agoaye

          2 août 2014 at 23 h 46 min Répondre

          ah ah, partouzeur alors (désolée mais elle était tellement facile :)))

Post a Comment